L'ACAJA S'INTERESSE A MADOFF (18/01/2009)

image001 Madoff.jpgAu-delà de ce dessin humoristique, il faut prendre conscience du fait que notre système français de retraite, d'assurance-vieillesse ou maladie, ou encore de chômage, est tout simplement du Madoff à la puissance dix ou cinquante ... Ce sont en grande partie les nouveaux cotisants (salariés ou entrepreneurs) qui paient aujourd'hui pour indemniser mensuellement les anciens, alors qu'il n'est pas sûr que la capacité financière des premiers soit suffisante pour répondre advitam aeternam aux besoins des seconds, qui vivent en pratique de plus en plus vieux et qui donc génèrent de plus en plus de demandes de prestations. Il semble en fait urgent d'ouvrir aujourd'hui un débat national sur ce thème dans notre pays, plutôt que de nous focaliser sur des sujets sans intérêt véritable pour notre avenir collectif.

Joseph LEDDET, économiste, fondateur avec Jean-Claude JANAN de Solidarité Active.

11:50 Écrit par l'ACAJA | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | |