Flash Info: Epiciers de Nuit (07/03/2010)

Flash Info

Un épicier de nuit

du quartier des Epinettes

Paris 17e

...

Fermeture administrative

8jours + 1 jour

soit 9 jours sans recette

...

Pour avoir "vendu" 1 bouteille de vin entre 22h et 7h

...

Nos commerçants de nuit

sont en première ligne pour le pire.

...

Pour la requalification économique du quartier des Epinettes il faudra en reparler avec les élus de la République Française du 17ème arrondissement de Paris !!! ???

...

Les tolérances pour certains

La répression pour d'autres.

...

Les membres des bureaux ACAJA-CAPAC ont décidé de geler pendant 40 jours le blog ACAJA-CAPAC ainsi que les contacts avec la Mairie du 17e

3singes.jpg

 

Texte écrit par JPR le 5 mars 2010, lu sur, Un Blog de Jean Paul Reynaud

Jean-Paul Raynaud.jpg

Que diable sont-ils venus faire dans les Epinettes ?

Ces commerçants de proximité,

Que diable sont-ils venus faire dans les Epinettes ?

 

Sûrement gagner leur vie

Mais aussi rendre des services,

Ouvrir quand tout le monde est fermé,

Livrer la mamie dont les enfants sont si loin,

Attendre que la mère de famille touche ses allocations

Pour réclamer le paiement de la facture.

 

Ces commerçants de proximité,

Que diable sont-ils venus faire dans les Epinettes ?

 

Sûrement faire de l'argent

Mais aussi vous saluer chaque jour,

Et repérer quand vous ne passez plus,

Accueillir un fils dont la mère est en retard,

Entendre les problèmes de ses clients,

Garder les siens pour lui.

 

Ces commerçants de proximité,

Que diable sont-ils venus faire dans les Epinettes ?

 

Sûrement des affaires

Mais aussi affronter les distributeurs

A succursales multiples qui ouvrent de plus en plus tard,

Les ventes par Internet et un climat de crise,

Les pouvoirs publics pour un présentoir qui dépasse,

Un papier jeté par terre souvent par un client. 

 

Ces commerçants de proximité, 

Que diable sont-ils venus faire dans les Epinettes ?

 

Sûrement installer leur famille

Mais aussi créer du lien social,

Eclairer nos rues et en augmenter la sécurité.

 

Mais aussi prendre 9 jours de fermeture,

Pour une bouteille de vin vendue à un touriste,

9 jours sans chiffre d'affaires,

Parce qu'un arrêté sécuritaire,

Ayant pour but de réduire la délinquance

A préféré interdire la vente d'alcool

A partir d'une certaine heure

Plutôt que d'appliquer la loi interdisant sa consommation

Sur la voie publique.

 

9 jours sans revenus

Parce que ceux qui réclament l'application de cet arrêté

Recevront toujours leurs indemnités

Quelque soit le niveau de leur compétence.

Soyons certains que les fonctionnaires

Ne trouvent aucun plaisir à ces actions,

Il le font car c'est leur métier

 

9 jours rideau baissé

Parce qu'un touriste a voulu acheter

Une bouteille de vin Quartier des Epinettes à Paris

 

Alors si j'ai bien tout compris

On va avoir beaucoup moins de délinquance

Pendant ces 9 jours.

 

Ce commerçant doit se demander,

Que diable suis-je venu faire dans les Epinettes ?

 

Nous on le saura, lorsqu'il n'y aura plus de commerçants de nuit

Dans le quartier des Epinettes.

Jean-Pierre Coffe, défenseur des traditions culinaires françaises,

A proposé en vain, que l'on serve un peu de vin,

Dans les restaurants universitaires,

Il aurait dû proposer que l'on distribue des barettes de chichon

Ca serait peut-être mieux passé !

 

Car si l'on regarde bien dans le quartier des Epinettes,

On est plus tranquille

Comme dealer de chichon

Que comme épicier de nuit,

Proposant du vin français.

 

Allez bon courage à tous !

Publié avec l'accord de JPR le 7 mars 2010, Camille: ACAJA-Solidarité Active

L'abus d'alcool est nuisible pour la santé.

http://avenuedeclichy-shoping.hautetfort.com

A visiter

http://www.ccip75.fr/upload/pdf/CDP39.pdf

 

 

 

 

09:24 Écrit par l'ACAJA | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : épiciers de nuit |  Facebook | |  Imprimer | |