Les épiciers de nuit du quartier des Epinettes à Paris 17e sont des commerçants respectables. (13/09/2012)

SIGLE ACAJA-CAPAC -2-.jpg

Dans le secteur

La Jonquière-avenue de Clichy-

et rues avoisinantes

il n'y a pas de

Binge drinking

---

Le "binge drinking" ne dérange pas les élus de Paris 17e, il suffit de déambuler en soirée dans les quartiers : Batignolles, Ternes, et Monceau pour s'en rendre compte.

Par contre les marchands de peur désignent les épiciers de nuit comme les responsables des nuisances nocturnes dans un secteur du quartier des Epinettes. 

 Mais qu’entend-on réellement par "binge drinking" ?  

C’est généralement la consommation en une seule occasion de 5 verres ou plus pour les hommes et de 4 verres ou plus pour les femmes. Mais le débat reste ouvert sur la définition de ce mode de consommation connu également sous le terme d’intoxication alcoolique aiguë ou alcoolisation paroxystique intermittente.

 

binge_drinking-180x136.jpg

 Bordeaux-Lille-Toulouse-Nantes-Lyon-Nice etc...

Quartier des Epinettes "NO binge drinking"

---

Les épiciers de nuit du quartier des Epinettes ne sont pas responsables des récents incendies des scooters quartier des Batignolles !

Les leçons de "bonne gestion" par certains fonctionnaires ça suffit

 

00:05 Écrit par l'ACAJA | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | |