L'association des commerçants et artisans ACAJA sera présente (08/05/2015)

.

Réunion publique

CCQ La Fourche-Guy Môquet

le jeudi 21 mai 2015 de 19h à 21h
 
à l’école élémentaire 42, rue Pouchet Paris 17e

« La Sécurité et les projets immobiliers du quartier »

 

11156226_372659036275536_5204137259685574816_n.jpg

COMMENT SE PROPAGE LE

SENTIMENT D'INSECURITE

DANS LE SECTEUR ?

 rue de La Jonquière

bas de l'avenue de Clichy

boulevard Bessières

rues avoisinantes

...

un taux de chômage important

. les entraves à la liberté du commerce

. la crise économique et financière

. la stigmatisation des habitants venus d'ailleurs

. la présence de quelques dealers locaux

. une dégradation de nombreux immeubles 

. les salissures des rues par quelques habitants

. des personnes agées vulnérables

. des cambriolages, vols à l'étalage, agressions

. des commerçants de proximité désignés injustement comme étant responsables des nuisances sonores en soirée

. une mixité sociale refusée par des  habitants du secteur

. des campagnes fréquentes sur l'insécurité pour faire plaisir aux électeurs

. les accidents de la circulation

. l'inconfort de la Ligne 13 du métro

. des travaux publics sans coordination avec les associations de commerçants et d'habitants des Epinettes

L'ACAJA, le groupe Commerçants Vigilants, l'association Déclic 17/18 et d'autres partenaires mettent tout en oeuvre pour éradiquer le

sentiment d'insécurité

dans le secteur

La Jonquière-bas de l'avenue de Clichy-

boulevard Bessières et rues avoisinantes

Pour le mieux vivre ensemble

le sentiment d'insécurité doit disparaître.

L'ACAJA

fait confiance à la Police Nationale et aux fonctionnaires de police du  Commissariat central du 17ème qui ont le sens du devoir

COMMERCANTS VIGILANTS 5.png

 

N'oublions pas que les commerçants sont en première ligne face aux délinquants,

et que 2 commerçantes ont été assassinées secteur associatif ACAJA

 

07:52 Écrit par l'ACAJA | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer | |