Protection contre le virus Covid 19 (27/03/2020)

FLASH INFO

Amis commerçants, artisans,et sympathisants

Nous sommes en guerre contre l'ennemi 

Coronavirus Covid-19

La vague de l'épidémie déferle en France, de nombreuses personnes sont contaminées, la situation va être difficile pendant les jours qui viennent. 

L'ACAJA, vous conseille vivement d'acheter des masques du type FFP1,2 ou 3, pour recevoir vos clients.

masque-facial-ffp1-avec-valve-boite-de-10.jpg

Il faut savoir que de nombreux commerçants, artisans, présidents et assesseurs de bureaux de vote, militants et citoyens ont été contaminés par le virus Covid-19, certains sont en quarantaine, d'autres, malheureusement sont décédés.

 

Les masques médicaux

Actualisé en novembre 2013
Il existe 2 types de masques :
les masques de protection respiratoire (type FFP2 …) pour la protection du porteur. Ce sont des équipements de protection individuelle (EPI) et ils relèvent de la compétence du Ministère du travail,
les masques chirurgicaux (masques médicaux) pour la protection de l’environnement du porteur. Ce sont des dispositifs médicaux et ils relèvent de la compétence de l’ANSM.
Pour se protéger d'une infection, le porteur du masque doit utiliser un EPI (masques de type FFP 1, 2 ou 3 en fonction du niveau de filtration souhaité).
Le masque chirurgical est destiné à éviter, lors de l’expiration du porteur la projection de sécrétions des voies aériennes supérieures ou de salive pouvant contenir des agents infectieux transmissibles par voie « gouttelettes » ou « aérienne » :
hors cadre pandémique, il est porté habituellement par le soignant pour prévenir la contamination du patient et de son environnement (air, surface, produits) ;
il peut être porté selon les recommandations nationales par un patient contagieux, particulièrement en cas de pandémie de grippe, pour prévenir la contamination de son entourage et de son environnement.
Des fabricants ont conçu des masques qui sont à la fois des dispositifs médicaux et des EPI, appelés « dual use ». Ces masques préviennent les contaminations du porteur vers son environnement et son entourage, et inversement. Les personnes qui les portent peuvent ressentir une gêne respiratoire supérieure à celle d'un masque chirurgical seul, et on peut craindre des problèmes de tolérance.

LOGO ACAJA 01032016.png

14:51 Écrit par l'ACAJA | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | |