Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/04/2011

Comment se portent les TPE

On a lu N° 53 ... Les Echos

Entrepreneurs

TPE : les tops et les flops par

secteurs

Les Echos Entrepreneur - 14/04/2011
par Valérie Talmon

Comment se portent les TPE ? Quels sont les secteurs qui tirent leur épingle du jeu et ceux qui, a contrario, marquent le pas ? Le point.

La reprise est-elle au rendez-vous des TPE ? Une étude réalisée par la Fédération des Centres de Gestion Agréés vient de faire le point.
Premier constat : en 2010, après deux années de crise éprouvantes pour les TPE, la reprise semble être au rendez-vous. En effet, toutes professions confondues, le chiffre d'affaires des TPE progresse de 0,7 % contre -2,6 % en 2009.  Sur 12 secteurs analysés, 11 améliorent leurs performances par rapport à l'année précédente. C'est le secteur du bâtiment qui fait ici figure de lanterne rouge.
Secteur stratégique s'il en est pour la vitalité des TPE, l'artisanat du bâtiment redémarre, mais lentement, avec un chiffre d'affaires de -1,4 % en 2010 contre -3,7% en 2009. Autre locomotive, notamment en termes de créations d'entreprise, les services connaissent une progression de leur CA de 5,1 %, contre -1 % l'année précédente. Même bons résultats pour l'automobile, avec une progression de 4 %, et les transports (+3,9 %). Pour les FCGA, ce sont ces secteurs qui tirent la croissance des petites entreprises.
En revanche, les métiers de la santé enregistrent un repli : 0,3 % contre 1,5 % de croissance d'activité en 2009.

Hi-fi, automobile et cavistes en tête

 

Sur le podium des activités les plus en dynamiques ? Le commerce d'électroménager-TV-Hifi, avec une progression de 12,2 % de son chiffre d'affaires. Pour Christiane Company, présidente des FCGA, cette croissance s'explique « par le passage au numérique, les nouvelles technologies et, dans une moindre mesure, par la Coupe du Monde de Football ».
Second secteur qui tire son épingle du jeu : la carrosserie automobile, avec une croissance de 10 % de son CA. Attention toutefois : cette hausse s'explique notamment par l'augmentation des prix du secteur. Enfin, les cavistes connaissent une très belle progression, avec un chiffre d'affaire en hausse de 9 %.

Des disparités fortes selon les métiers

 

Cette analyse pointe toutefois de fortes disparités selon les métiers. Ainsi, des secteurs sont dans le rouge. C'est le cas pour les magasins de bricolage, avec une baisse de leur chiffre d'affaires de 6,6 %. Même chute pour les entreprises de travaux publics et terrassement, avec une baisse de 6 %. Dans la santé, les prothésistes dentaires sont à la peine, avec une chute de 3,8 % de leur chiffre d'affaires.
Pour la présidente des FCGA, Christiane Company,  ces résultats sont encourageants, « même si la situation demeure fragile  et qu'il faut maintenant souhaiter que la reprise s'installe durablement. Clairement, 2010 a été une année de transition : les entrepreneurs ont encore souffert, mais ils ont aussi commencé à voir le bout du tunnel. C'est notamment grâce à l'audace, des efforts de gestion et d'innovation qui ont permis aux entrepreneurs de résister. »

 

11:51 Écrit par l'ACAJA dans On a lu | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.