Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/09/2020

La sécurité secteur associatif ACAJA ---

 La sécurité est large et difficile

Rue de La Jonquière et rues adjacentes

et avenue de Clichy Paris 17ème

Afficher l’image source

La problématique de la sécurité est large et difficile.

Elle s'exprime souvent de manière polémique et excessive, à la mesure de ce qu'elle touche en nous, c'est-à-dire au respect du droit à la sécurité et au respect de l'intégrité physique et du patrimoine de chacun.

Le droit à la sécurité doit également prendre en compte le commerce de détail, car il est indispensable que celui-ci puisse continuer à jouer ses rôles économique, social et urbanistique...et particulièrement dans les quartiers les plus défavorisés.

La sécurité des commerces urbains se doit d'être prise concrètement et sérieusement en compte par les pouvoirs publics nationaux, régionaux et locaux.

Son exposition spécifique doit lui faire bénéficier d'un traitement spécifique.

Les agressions verbales, mais plus grave encore, physiques conduisent de plus en plus à des réactions individualistes, dangereuses et inappropriées d'auto défense.

D'autres solutions, visibles, concrètes et efficaces sont à mettre en place par les pouvoirs publics. Le besoin de solidarité prend ici tout son sens et la question de travailler en réseaux de commerçants est posée.

L'insécurité peut prendre plusieurs visages et concerner bien des problématiques différentes: insécurité des transactions, des transports, des commerçants mêmes et de leurs liens,...

Insécurité individuelle ou de quartiers. Certains types de commerces sont particulièrement exposés: libraires, pharmaciens, boulangers, restaurateurs, épiciers de nuit,...

Reste aussi l'insécurité générée par un environnement insatisfaisant. Ainsi, tags, propreté des lieux avoisinant les enseignes commerciales, accès et voiries en mauvais états, espaces voirie occupés illicitement,...sont autant de sujets de réflexion, car ils induisent immanquablement des actes et réactions d'insécurité.

Le sujet est vaste.

Les revendications des commerçants et de l'association ACAJA sont nombreuses...mais les idées aussi. L'objectif de l'ACAJA est de faire le point sur le sujet, de formuler des idées, de dessiner des pistes de solutions.

Les commerçants du territoire associatif de l'ACAJA insistent pour que les commerces restent en tout cas, des lieux ouverts, conviviaux et sécurisés.

Source: Intel. Sécu JC.J

Ou en sommes nous depuis des années ?

LOGO ACAJA 01032016.png

 

28/08/2015

INFORMATION de la CCI PARIS ILE DE FRANCE

1375257258.3.jpg

SOURCE

logo_cci75.gif

Douze zones touristiques internationales prévues dans la capitale
Bookmark and Share

La carte des zones touristiques internationales dessinée par Bercy prévoit douze ZTI dans lesquelles les commerces pourront ouvrir le dimanche, ainsi que le soir jusqu’à minuit.

Après la promulgation, début août, de la loi Macron sur la modernisation de l’économie, Bercy veut maintenant avancer très vite sur le dossier de l’ouverture dominicale des commerces. Il vient de mettre au point le décret définissant douze zones touristiques internationales auxquelles s’ajouteraient les six grandes gares parisiennes.

Dans la nouvelle carte, les sept zones touristiques préexistantes, établies par la Préfecture de police de Paris sur proposition de la mairie de Paris sont élargies. S’ajoutent notamment, du côté de Montmartre, le boulevard Rochechouart, la rue des Martyrs et la rue des Abbesses.

Parmi les nouvelles zones prévues par le ministère de l’économie sont inscrits le boulevard Haussmann, la rue Montaigne, les quartiers Saint-Germain, Maillot Ternes, le Marais-République, Rennes Saint-Sulpice, mais aussi les Halles, le quartier Olympiades (incluant l’avenue d’Italie et le centre commercial Italie Deux, la rue de Tolbiac et le boulevard Masséna), Saint-Emilion-Bibliothèque et le centre commercial Beaugrenelle.

Les douze zones touristiques proposées par le Ministère de l’économie et des finances


Source UMAP / OPENSTREETMAP


6% de la capitale
Ces douze zones ne recouvrent que 6% de la surface de la capitale laissant de côté les arrondissements les plus habités, assure le Ministère de l’économie. En outre, elles correspondraient, selon lui, aux trois critères définis par la loi pour l’élaboration de ces ZTI : « le rayonnement international des zones, l'affluence des touristes résidant hors de France et l'importance de leurs achats »...


Consultation des élus locaux et des partenaires sociaux jusqu’au 15 septembre
Le projet de décret a été adressé le 14 août dernier à la Mairie de Paris, ainsi qu’aux syndicats et organisations professionnelles concernés. Ils rendront leur avis sur le projet de délimitation des zones touristiques d’ici le 15 septembre (ils auront jusqu’au 10 octobre pour se prononcer concernant les gares parisiennes).

Le ministère devra ensuite prendre une décision et établir un décret sous quinze jours, avant que ne débutent réellement les négociations au sein des entreprises concernées. Car la loi prévoit que les ouvertures du dimanche ne pourront se faire qu’après signature d’un accord au sein des entreprises et que le travail dominical ou nocturne sera payé double.

 
 

16:56 Écrit par l'ACAJA dans ACAJA FLASH INFO, CCI PARIS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | |

INFORMATION de la CCI PARIS ILE DE FRANCE

Faisons confiance à la

logo_cci75.gif

Formation pour Commerçants : créez votre site internet et valorisez votre entreprise

Formation de 3 jours dans le cadre du dispositif MUTECO Commerce

 
   
 

Commerçants : un site vitrine est indispensable aujourd'hui dans votre stratégie digitale. Apprenez à gérer l'image de votre entreprise sur internet, à concevoir un site web et à le référencer.

 

 
Le projet Mutéco Commerce a été conçu par AGEFOS PME pour les branches du

commerce de détail et a pour objectif de permettre aux commerces de détail de
former leurs salariés pour qu’ils puissent acquérir de nouvelles compétences liées à nternet et aux nouvelles technologies.

VOTRE OBJECTIF

Vous souhaitez :

  • Acquérir les compétences nécessaires pour participer activement à la création et à la gestion de votre image virtuelle sur internet,
  • Maîtriser les fondamentaux de la création de site internet,
  • Comprendre et pratiquer les mécanismes propres aux référencements.


LE PROGRAMME

Jour 1 : Gérer l'image de son entreprise sur internet 

• Zoom sur l’évolution des habitudes des consommateurs et les enjeux du web .
• Présentation de l’environnement numérique du commerce de détails : réseaux sociaux, application mobile, web, place de marché, e-marketing, affiliation….
• Descriptif des composants de l’image virtuelle : contenu, visuel, son, vidéo… .

Jour 2 : Concevoir un site web simple 

• Anatomie du site web, les bases de la réussite : contenu, ergonomie, graphisme, design, technologie….
• Pourquoi et comment  choisir entre  « faire appel à un prestataire » ou  « réaliser soi -même son site » .
• zoom sur les solutions de création de site : WordPress, JIMDO….
• comment travailler avec un prestataire : rédaction d’un cahier des charges, consultation,….

Jour 3 : comprendre les enjeux du référencemen

• Fonctionnement  des robots & algorithmes des moteurs de recherche .
• Indexation et positionnement des contenus (le Web sémantique) .
• Pertinence et densité des contenus (balises, titre, récurrence mots clés…) ;
• Notoriété (liens entrants, politique de netlinking…).

Méthodes et supports pédagogiques 

• Alternance entre la théorie et la pratique 
• PC individuel

Public concerné

L’ensemble des commerçants d’Ile-de-France et leurs salariés

Durée : 21 heures soit 3 jours

Tarif :  924 € NET

Possibilité de prise en charge pour les adhérents AGEFOS dans le cadre du dispositif MUTECO. Dans ce cas, pas d'inscription en ligne.
Cette formation est éligible au financement par la formation continue. 
Pour toute demande de prise en charge par un organisme tiers payeur au titre de la formation continue, merci de contacter le 0 820 012 112. En l'attente de la décision relative à votre prise en charge, aucun règlement n'est accepté par la CCI Paris Île-de-France. 

Pour en savoir plus

10:02 Écrit par l'ACAJA dans CCI PARIS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | |