05/12/2012

Epicerie de nuit PHONE-J-PLUS rue de La Jonquière ___Paris 17e

 

SIGLE ACAJA2.png

Vous rendez-vous régulièrement dans des

épiceries de nuit ?

-

Marius, Paris 17, comédien, 45 ans

OUI. Je trouve que les petites épiceries renforcent la proximité. Il faut les soutenir. En plus, elles nous arrangent bien quand il nous manque un produit et restent ouvertes tard dans la nuit. Par exemple, quand il me faut de l'huile ou du sel, je sais où je peux les trouver sans me demander si l'épicerie est fermée ou non. L'accueil y est agréable, c'est propre, on s'y sent bien.

-

Nadia, Paris 17, infirmière, 35 ans

NON. Je dirais plus à l'occasion. C'est très utile, pratique, pour moi qui travaille à l'hopital Bichat .Quand je rentre tard le soir à mon domicile rue de La Jonquière , je passe par les Epinettes  et l'épicerie de nuit est sur le trajet, il y a même une place de parking pour s'y garer devant. J'achète des yaourts, du fromage, etc. Pour dépanner il n'y a rien de mieux.

-

Mohamed, Paris 17, en recherche d'emploi, 37 ans

OUI. Je viens parfois en semaine et le week-end à l'épicerie de nuit PHONE-J-PLUS rue de La Jonquière . Le concept est bien, ça me dépanne pour les courses de dernière minute. D'autant que je ne suis pas toujours prévoyant dans mes achats Il me manque souvent des produits à la maison (sourire). ..

---

Marius - Nadia - Mohamed

 

eux ils aiment les épiciers de nuit

 

du quartier des Epinettes

 

ils n'ont pas la haine à l'encontre des

 

 

épiciers de nuit

Écrire un commentaire