Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/02/2013

Quartier vert La Jonquière ---Quartier des Epinettes

 

logo ACAJA.png

---

Mars 2005

QUARTIER VERT JONQUIERE

 
UNE VRAIE METAMORPHOSE 

FRANÇOISE DE PANAFIEU S'EST FÉLICITÉE DE LA TRANSFORMATION DU

"QUARTIER VERT JONQUIÈRE", LORS DE SA VISITE, LE 16 MARS, EN

COMPAGNIE DE BRIGITTE KUSTER, CONSEILLER DE PARIS, D'HERVÉ

BÉNESSIANO, PREMIER ADJOINT, DE FABIENNE GASNIER, ADJOINT

CHARGÉ DES PARCS ET JARDINS, ET DE JEAN-FRANÇOIS DIVRY, ADJOINT

CHARGÉ DE LA SÉCURITÉ, DES TRANSPORTS ET DE LA VOIRIE. LES

ÉQUIPES DE LA VOIRIE ONT ACCOMPLI UN EXCELLENT TRAVAIL. 

Deux ans après la réunion au collège Mallarmé qui rassemblait plus de deux

cents riverains du "quartier vert Jonquière", Françoise de Panafieu, entourée

de Brigitte Kuster, d'H ervé Bénessiano, de Fabienne Gasnier et de Jean-

François Divry, a constaté, le 16 mars, combien le travail des professionnels

de la voirie, dirigés par l'ingénieur Patrick Meert, avait transformé le visage des

Epinettes. Le quartier vert Jonquière, qui abrite 23 000 habitants sur un

périmètre compris entre le boulevard Bessières, l'a venue de Saint-Ouen, la

rue Guy-Môquet et l'avenue de Clichy, a une densité deux fois et demi

supérieure à la moyenne parisienne. L'axe commercial de la rue de La

Jonquière irrigue ce quartier lumineux qui connaît aujourd'hui une véritable renaissance grâce à une vraie mobilisation de ses forces vives. 

Les travaux, qui ont commencé en novembre 2005 par le calibrage de la rue

Gauthey, se sont achevés, en février dernier, par le recalibrage du trottoir

boulevard Bessières. La restauration du pont de la Jonquière fraîchement

repeint, et grâce à une illumination très réussie, a donné définitivement un air

de jeunesse au quartier. Au total, 35 aménagements ont été réalisés dans le

cadre d'une enveloppe financière s'élevant à 1,75 million d' euros. La

réduction de la vitesse à 30 km/h à l'intérieur de ce périmètre a également

entraîné la modification des entrées de voies. Pour Patrick Meert, le maître

d'oeuvre de cette cure de jouvence, la réussite du "quartier vert Jonquière doit

beaucoup aux explications renouvelées des élus ainsi qu'à l'inlassable activité déployée par Jean-Claude Janan, le président de l'association des

commerçants et artisans de la rue de la Jonquière et des rues adjacentes.

Notamment la création de places de stationnement GIG et CIC à proximité des pharmacies… " Jean-Claude Janan et les élus du 17e ont su expliquer aux

riverains que les désagréments des travaux ne dureraient pas, commente

l'ingénieur de la voirie. Leur rôle a été essentiel car j'a i reçu très peu de plaintes. Tout le monde a parfaitement joué le jeu. Cette convivialité

chaleureuse est l'un des traits dominants du quartier de la Jonquière." En effet,

Brigitte Kuster et Brigitte Mariani, conseillers de Paris ont rencontré à de

nombreuses reprises les riverains et les associations à travers les réunions

des conseils de quartier La Fourche-Guy- Moquet et Epinettes-Bessières

qu'elles président. Elles ont effectué avec les habitants des démarches

exploratoires qui ont débouché sur des propositions concrètes.Cette

métamorphose a entraîné les plantations de chênes verts rue Ernest-Roche et

de platanes boulevard Bessières. De nouvelles perspectives de promenade pour les flâneurs, en somme

Source Parisdixsept




23:38 Écrit par l'ACAJA | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.