Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/06/2013

TPE le recul de l'activité

logo ACAJA.png

ACAJA-CAPAC.jpg

TPE : recul de l'activité 2012

En net recul (-2,2 %), les TPE ont enregistré, en 2012, la plus importante baisse de chiffre affaires de la décennie, selon l'enquête annuelle de la FCGA. Deux tendances se dégagent : l'effondrement de l'artisanat du bâtiment et la bonne résistance du commerce de détail alimentaire.

8 secteurs d'activité passés au crible, 26 professions du commerce, de l'artisanat et des services décortiquées, des témoignages d'entrepreneurs....Ainsi se présente la 17ème édition de l'étude annuelle "Activite et tendances" publiée par la Fédération des Centres de gestion agréés (FCGA). Cette enquête, qui combine approche sectorielle et analyse géographique, vient compléter l'enquête annuelle sur " les Tops et les Flops ", publiée en avril dernier.

Principal enseignement de cette nouvelle étude : l'activité des petites entreprises, tous secteurs confondus, enregistre un net recul en 2012 : -2,2 % (contre + 1,9 % en 2011). Selon la FCGA, " Il s'agit de la plus importante baisse de chiffre d'affaires de la décennie, après le "dévissage historique" de 2009 (-2,5 %)."

Deux tendances sont à noter : l'effondrement de l'artisanat du bâtiment (-4,8 % contre + 4 % en 2011) et la bonne résistance du commerce de détail alimentaire : +0,6 % contre +1,6 % l'année précédente. Même si la performance relative de ce dernier reste négative (-1 point), c'est le seul qui parvient à dégager une tendance positive en 2012.

A l'exception du commerce de détail alimentaire, qui est le seul à afficher une note positive (+0,6 %), tous les autres secteurs sont dans le rouge  : la vente et réparation auto-moto (-0,3 %), les professions de la santé (-0,7 %), les métiers de la beauté et de l'esthétique (-1,2 %), les cafés-hôtels-restaurants (-1,7 %), l'équipement de la personne (-2 %), l'équipement de la maison (-4,4 %) et le bâtiment (-4,8 %).
---

Source : cession-commerce.com

Merci aux GSB :Grandes Surfaces de Bricolage,

qui ont fait du bricolage un loisir et un vecteur du travail dissimulé

au détriment des artisans de proximité, des TPE et des apprentis.

---

Depuis des années, les pertes d'emplois dues à la disparition des

artisans de proximité, TPE du bâtiment et de nombreux industriels

fournisseurs de produits pour le bâtiment, est estimée à plus de

500 000 emplois perdus.

...

10:50 Écrit par l'ACAJA | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.