Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/07/2015

Quartier Idéal --- Les Epinettes --- Paris XVII

 Gazette de l'ACAJA.png

bda48875-4d94.jpgclichy-avenue-17.jpg

 

Lien social, espaces verts

et commerces : les critères privilégiés des Français pour un "quartier idéal"

Virginie Grolleau

Voir tous ses articles

Publié le 06-07-2015 à 12h31

Selon une enquête Ipsos pour Altarea Cogedim, les citadins estiment en moyenne qu’il n’est pas acceptable de faire plus de 3,5 km pour accéder à un café ou un restaurant.

Lien social, espaces verts et commerces : les critères privilégiés des Français pour un "quartier idéal" ELENA FUSCO/ L'OBSLien social, espaces verts et commerces : les critères privilégiés des Français pour un "quartier idéal" ELENA FUSCO/ L'OBS

Avant tout, il faut du calme, de la propreté et de la sécurité pour 98 % d’entre eux.

Qu’ils habitent une petite ville ou une grande agglomération, les Français aspirent cependant à la même chose : renforcer le lien social et les relations entre habitants d’un même quartier, selon un sondage Ipsos réalisé pour le groupe Altarea Cogedim sur le quartier idéal selon les Français. Pour se faire, tous les moyens sont bons : 64 % des sondés souhaitent la mise en place de services d’entraide entre voisins, 55 % veulent accéder à des sites internet dédiés aux échanges entre habitants, 49 % apprécieraient la possibilité de se faire livrer à domicile des produits des commerçants de leur quartier et 45 % demandent la création d’espaces partagés (jardins, potagers…).

Environnement et commerces

L’environnement doit être verdoyant : 65 % des personnes interrogées veulent plus d’espaces verts dans leur quartier. Sans surprise, ce chiffre grimpe à 81 % pour les habitants des grandes agglomérations, surtout en Ile-de-France, contre 51 % pour ceux qui habitent en milieu rural. Et à l’heure du shopping en ligne, 62 % des Français et 71 % des Franciliens souhaitent plus de commerces à proximité de leurs logements.


Les 16-24 ans (73 %) sont également plus nombreux à appeler de leurs vœux une telle évolution, souligne le sondage. Par ailleurs, 69 % des sondés ne souhaitent pas parcourir plus d’1 km pour profiter des commerces de proximité".


Les citadins, et notamment ceux résidant dans l’agglomération parisienne, estiment en moyenne qu’il n’est pas acceptable de faire plus de 3,5 km pour accéder à un café ou un restaurant et 31 % jugent que le dynamisme d’un quartier est un critère primordial pour avoir envie de s’y installer (contre 21 % en moyenne) et 28 % en ce qui concerne ses équipements culturels (contre 21 %). "Chaque citoyen attend de sa ville qu’elle soit facile à vivre, qu’elle se transforme pour proposer de nouveaux modes de consommation, des accès simplifiés aux transports, à la culture, aux loisirs et aux services qui lui facilitent la vie", résume Stéphane Theuriau, Président du Directoire Altarea Cogedim.

***

11050642_10207445124430861_7304814315506291714_n.jpg

on ne lâchera pas.png

Les dossiers concernant la végétalisation

Rue de La Jonquière

Passage Petit Cerf

Avenue de Clichy

***

17:57 Écrit par l'ACAJA | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.