Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/05/2010

On a lu ... sur Internet ou dans la presse

Jérôme DUBUS.jpg On a lu ... N°3

Source: Le Monde - Politique le 19-04-2010

Jérôme Dubus, Conseiller de Paris, Délégué du Maire du 17e pour le CCQ Epinettes Bessières, quitte l'UMP

A Paris,plusieurs élus quittent l'UMP pour le Nouveau Centre

Après la déroute de la droite aux régionales et les déclarations d'Hervé Morin, qui a laissé entendre qu'il pourrait être candidat en 2012, c'est au Conseil de Paris que les centristes donnent de la voix.

Plusieurs membres du groupe UMP ont décidé de quitter le parti présidentiel pour intégrer le Nouveau Centre. Jérôme Dubus, vice-président du groupe UMP, vient de rejoindre le groupe centriste Libéraux et indépendants, présidé par le sénateur Yves Pozzo di Borgo. Lynda Asmani, élue de 10e arrondissement, et Eric Hélard, élu du 16e, avaient déjà fait de même.

....

Au Conseil de Paris, le groupe centriste compte maintenant une douzaine de conseillers. Il espèrent être rejoints par d'autres déçus de l'UMP.

Eric Numès

Pour lire l'article : Google: Nouveau Centre http://www.lemonde.fr

21:41 Écrit par l'ACAJA dans On a lu | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dubus, pozzo di borgo, asmani, hélard, numès |  Facebook | |  Imprimer | |

10/05/2010

Sauvetage grec:

Joseph LEDDET.pngOn a lu ... N° 2

Source: Billet de Joseph Leddet du lundi 10 mai 2010

Sauvegarde grec:

mieux vaut tard que jamais ...

Le plan de soutien de la zone " euro ", rendu public dans la nuit de dimanche à lundi, prévoit:

-la mise en place d'un "fonds d'urgence" de stabilisation européen doté de 60 milliards d'euros, complété par des soutients bilatéraux intra-européens à hauteur de 440 milliards fournis par le FMI (soit 750 milliards au total);

-la réactivation des mécanismes d'échange (swaps) de devises entre banques centrales, tels qu'ils avaient été instaurés en 2007/2008 dans la première phase de la crise financière;

-enfin, la BCE s'autorise à acheter en direct de la dette publique dans la zone "euro".

Cette dernière mesure, en principe interdite par les statuts de la Banque, constitue de fait une arme de défense nucléaire contre les attaques spéculatives; et si elle avait été prise dès janvier pour la Grèce, nous n'en serions pas là aujourd'hui...

En conclusion, à quelque chose malheur est bon: le fonds de stabilisation et les aides bilatérales reviennent à renforcer la solidarité entre pays européens, solidarité sérieusement mise à mal depuis quelques mois; et c'est certainement là, en définitive, une très heureuse conséquence de ce mélodrame grec: "Europe is back ! ".

                                                                                                         Joseph Leddet

....................................................................................................................

 Jean Paul Baquiast

Joseph Leddet

Plaidoyer pour la mise en place d'un Fonds stratégique européen.

écrit le 02/02/2010

 

http://www.europesolidaire.eu/article.php?article_id=446

Réactions.

écrit par: Jean Charles le 03/02/2010

Voici une initiative qui nous sort du sempiternel débat entre libéralisme et socialisme, capitalisme et étatisme.

Bravo et merci.

Pour une Europe intelligente

Solidarité et puissance

  

09/05/2010

On a lu ... sur Internet ou dans la presse

On a lu...N° 1

source: la gazette des changes N° 296 du vendredi 7 mai 2010,

tsunami.pngditorial tsunami

La petite vague qui en février dernier secouait les titres d'Etat grecs, sans qu'on y attache trop d'importance, est en train de se transformer à présent en raz-de-marée qui submerge des places boursières mondiales; comment en est-on arrivé là?

A notre avis, en voici l'explication: la BCE a commencé par traiter la situation (et l'Etat grec par la même occasion) par le mépris, M.Trichet assurant que jamais il n'accepterait de prendre en pension des titres d'aussi mauvaise qualité; ce faisant, il a enfoncé la dette grecque sous l'eau et la spéculation, encouragée, a repris de plus belle; ensuite est née l'idée lumineuse de se regrouper à 16, plus le FMI, pour trouver d'abord 20, puis 50, puis finalement 110 milliards (sur 3 ans) à prêter à l'Etat grec; accouché dans la douleur début mai, ce lumineux plan prévoit en outre un remède de cheval pour la population hellénique (du genre plan FMI pour l'Argentine au début des années 2000); devant la légitime révolte de la rue d'Athènes, les marchés s'affolent à présent et la contagion gagne non seulement les pays voisins (Espagne et Portugal), mais aussi l'ensemble des places boursières.

Aujourd'hui, le tsunami est en marche...

Joseph LEDDET 

Joseph LEDDET.jpg

Ancien élève de l'Ecole Polytechnique et de l'ENSAE (Ecole des statistiques), Administrateur de l'INSEE, Joseph Leddet a commencé sa carrière dans l'Administration (Ministère de l'Equipement et Ministère des Finances) avant de rejoindre le groupe bancaire Crédit Commercial de France, en tant que responsable de la Salle des Marchés "Devises" puis de "Forex Finance" (filiale commune avec la COFAC).

Depuis une quinzaine d'années, il assume une fonction de conseil indépendant pour les entreprises et les collectivités, avec pour thèmes la gestion du change, la gestion de la dette et l'appui au développement des projets, et ce, soit en direct, soit avec l'appui de partenaires ou consultants spécialisés. Il intervient par ailleurs régulièrement dans les médias (presse écrite, radios, télévisions...) et il publie le bimensuel la "Gazette des Changes" depuis une douzaine d'années. Il est le fondateur de l'Association "Solidarité Active".