Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/02/2011

Lu en 2007... concernant le Centre Commercial d'Aubervilliers

Suite au commentaire de Monsieur Robert

ARTICLE 24 NOVEMBRE 2007

 

Aubervilliers, nouvelle porte sur Paris-

l'Humanité 

article de Jacques Moran

"Nous arrivons à la phase finale"...

UN EQUILIBRE FRAGILE

Un des atouts du nouveau quartier concerne l'implication de la ville de Paris, laquelle, une fois ses berges  du canal préservées selon sa philosophie, ne s'est pas recroquevillée derrière le périphérique. Des accords de codéveloppement à travers une charte ont été signés avec les chambres de commerce et d'industrie, les villes de Pantin, Aubervilliers, Saint-Denis et Paris. Un fonds spécial est réservé à l'aide et la prise en charge éventuelle d'une partie des déficits supportés par les commerçants de ces villes avec l'ouverture du centre commercial "il n'y a plus aucun obstacle avec la ville de Paris aujourd'hui. Nous menons ensemble des études de cohérence commerciale de part et d'autre du boulevard périphérique" précise Jean-Pierre Raynas...

...

..

Le 10 mai 2006 un accord a été signé  blog d'un Conseiller de PARIS

Il convient de rappeler qu'un accord en faveur du développement de l'emploi local et de la promotion du commerce de proximité au Nord de Paris a été signé le 10 mai 2006 par le Maire de Paris, le président de la communauté d'agglomération de Plaine-Commune, et les sociétés ICADE-EMGP et SCI du Bassin Nord.

Cet accord prévoit des dispositions visant à soutenir le commerce de proximité dans les quartiers Nord de Paris(dont les Epinettes).

HISTORIQUE résumé du DOSSIER

L'ACAJA suit l'évolution du projet Centre Commercial de la Porte d'Aubervilliers depuis 1999.

En 2002, le tribunal administratif refuse le projet.

Les promoteurs remettent le projet en chantier. La surface commerciale est réduite, et les abords du canal seront agrémentés d'espaces verts à la demande de la Mairie de Paris.

Se profile le projet du Grand Paris.

En 2005, juste avant Noël, la commission départementale de l'équipement commercial donne son accord.

Le permis de construire est obtenu dans la foulée.

 

 

De nombreux recours administratifs continuent d'être déposés par les opposants au projet.

Certaines associations modifient leurs statuts !

Il faudra attendre l'année 2007 pour que les recours, les uns après les autres, soient abandonnés, restent à connaître les conditions d'abandon des procédures par les opposants au projet du Centre Commercial de la Porte d'Aubervilliers.

 

                                  A ce jour(20 février 2011)

    

 

                        nous attendons toujours de pouvoir lire la charte

 

  Une charte a été signée le 10 mai 2006 par le Maire de Paris, le Président de la Communauté d'agglomération de Plaine-Commune, et les Sociétés ICADE-EMGP et SCI du Bassin Nord. Cet accord prévoit des dispositions visant à soutenir le commerce de proximité dans les quartiers Nords de Paris (dont les Epinettes).

Durant les dix années de la procédure, l'ACAJA n'a pas souhaité se joindre aux opposants, au motif qu'elle donnait sa préférence à la défense et à la promotion du commerce de proximité du secteur rue de la Jonquière et rues adjacentes, quartier des Epinettes Paris 17e.

En mars 2008, l'ACAJA apprend que des associations de commerçants ont reçu ou vont recevoir d'importantes sommes d'argent atteignant, pour certaines, des milliers d'euro.

Monsieur Robert, uniquement l'accord du 10 mai 2006 nous intéresse. Pour le reste n'en parlons pas mais pensons y.

...

Pour changer de musique

DANAKI

http://www.reggae.fr/voir-video/804_Danakil-.html

Reggae Sun Ska

http://www.reggae.fr/voir-video/810_Reggae-Sun-Ska-2010.h...

 

    

23:57 Écrit par l'ACAJA | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | |  Imprimer | |

Le nouveau Tribunal de Grande Instance ...Porte de Clichy...Paris 17e.

SHOP MAG3.jpg

Signature du contrat fin 2011 début 2012

Bouygues et Vinci en compétition pour le futur TGI de Paris

 

L'ancien palais de Justice va s'alléger des locaux du TGI
L'ancien palais de Justice va s'alléger des locaux du TGI (©dr)

Les groupes de BTP Bouygues et Vinci restent en lice pour la construction, l’exploitation et la maintenance du futur tribunal de grande instance de paris (TGI), a annoncé hier l’Etablissement public du palais de justice de Paris (EPPJP), maître d’ouvrage, dans un communiqué.

(LaVieImmo.com) - Le projet de délocalisation du TGI de Paris, actuellement situé sur l'île de la Cité, entame sa phase décisive : « le dialogue compétitif peut désormais s'engager pour une signature du contrat fin 2011 début 2012 », indique l’EPPJP.

Le nouveau TGI sera situé dans le quartier des Batignolles, dans le dix-huitième arrondissement de Paris. Le site s’attend à recevoir 8 200 personnes par jour, pour une surface de 88 500 mètres carrés hors œuvre nette. Il devrait s’ouvrir au public en 2015.

Source : André Figeard - ©2011 LaVieImmo.com

...

Le nouveau palais de justice mesurera 200 mètres

 

 

(LaVieImmo.com) - Toujours plus haut. Le nouveau palais de justice de Paris, qui doit voir le jour Porte de Clichy, au nord de la zone d’aménagement des Batignolles, devrait finalement mesurer 200 mètres de haut, indique le journal Le Parisien. Le projet, qui doit permettre de désengorger les locaux historiques de l’île de la Cité, devait initialement mesurer 130 mètres.

« Nous nous étions limités à 130 mètres à la demande du ministère de la Défense. Sinon, le bâtiment aurait coupé un faisceau hertzien de communication des militaires entre Paris et la banlieue. Ce n’est que récemment que le ministère nous a indiqué qu’il n’utilisait plus ce faisceau » a expliqué dans les colonnes du quotidien Anne Hidalgo, première adjointe au maire de Paris en charge de l’urbanisme.

M.F.

Source : LaVieImmo.com - ©2011 LaVieImmo.com

La Porte de Clichy se renouv.jpg

http://www.dailymotion.com/video/xglhbz_20110115113540_mu...

15/02/2011

On à lu

SHOP MAG3.jpg

On a lu N°40...

Le projet des Tours de Levallois est relancé

Tour de Levallois semarelp.jpgAprès la décision du tribunal de commerce de Paris cassant l’engagement qui liait la ville de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) à un cheikh saoudien, le projet des Tours de Levallois va pouvoir reprendre.


 
 
photo Semarelp
 
 
«La Ville de Levallois et le groupe Semarelp (société d'économie mixte de Levallois-Perret) ont retrouvé l'intégralité de leurs droits pour mener à bien l'opération des Tours de Levallois en partenariat avec de nouveaux investisseurs», a précisé la municipalité dans un communiqué.

Cette déclaration intervient après la décision du tribunal de commerce de Paris cassant l’engagement entre la ville de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) et un cheikh saoudien.
 
Pour rappel, en juin 2008, Mohamed bin Issa al-Jaber avait acquis les droits à construire (240 millions d'euros) des tours de Levallois, hautes de 164 mètres, qui devaient être livrées en 2012. Mais ce projet ambitieux peinait à voir le jour en raison de plusieurs paiements de retard. Aujourd’hui, le projet semble trouver un second souffle.

Les tours ultramodernes de 40 étages doivent abriter des bureaux, un hôtel de luxe de plus de 400 chambres, 40 boutiques haut de gamme et un restaurant gastronomique.

08:01 Écrit par l'ACAJA dans On a lu | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | |  Imprimer | |