Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/07/2012

Roland Lagoutte ...Photographe ... Poète ... ami de l'ACAJA

 

SHOP MAG3.jpg

Roland Lagoutte un photographe poète de talent que j'admire.

Roland Lagoutte
Photographe

Press book
Architecture intérieure Meubles et décoration
 
Packshot - Objets en studio Des Hommes et des Femmes
 
Reportages - Événementiels

Clients :

Fox Trot Diffusion - Orange
Green Sofa Parisot - CCI de Paris
Neuflize OBC - ABN Amro - Aktuel
Bois et Chiffons - Olivier & Co - ArtPhoDes Studio - ALPA - Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint-Simon

Je réalise pour eux :

Catalogue d'objets en studio
Packshot du petit objet au canapé
Reportages institutionnels, événementiels
Portraits de VIP pour la presse et l'entreprise
Portrait d'artiste sur scène, en studio

 

Mentions légales

SIRET : 324 014 448 000 58
TVA : FR0A 324 014 448
NAF : 9003

© Roland Lagoutte 2009 / 2012 - Mise à jour, le 13-Jui-2012
Site hébergé par Aqua Ray
14 rue Jules Vanzuppe 94200 IVRY-SUR-SEINE - FRANCE

Les images et textes de ce site sont la propriété de leur auteur, Roland Lagoutte, et sont protégés par les lois sur le droit d'auteur. Aucune sorte d'utilisation

00:08 Écrit par l'ACAJA | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | |

13/07/2012

RIFIFI Batignolles Epinettes 2012 ... INFO FLASH

LE MIEUX VIVRE ENSEMBLE

avec

SIGLE ACAJA2 -2-.jpg

LPM ---chanteur.jpg

Dans le cadre du partenariat avec le RIFIFI l'association des commerçants et artisans de La Jonquière offrira aux festivaliers du RIFIFI 2012 

CONCERT GRATUIT 

dans le square Boulay-Level

en après midi du samedi 8 septembre 2012

LA PETITE MACHINE


LPM_ This Humanity par bonoir

Vive la Pe­tite Ma­chine 
 

 

...

Une déambulation rue de La Jonquière du groupe de musique celtique en fin de matinée du samedi 22 septembre 2012  

Nesle District Pipes and Drums

NDPD


20110115114009 par ACAJACAPAC

10:20 Écrit par l'ACAJA dans RIFIFI 2012 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | |

La sécurité dans le 17ème arrondissement de Paris

 

SIGLE ACAJA2 -2-.jpg

Nous vous recommandons de visiter le site

http://www.riskinparis.com/article-17843054.html

Clic : point chaud La Jonquière

et

http://www.ofdt.fr/BDD_len/seristat/00004.xhtml

 http://www.francesoir.fr/actualite/faits-divers/paris-un-...

---

Un objectif partagé

 

Un objectif partagé : renforcer la sécurité dans l’arrondissement

 En charge des dossiers suivis par le regretté Jean-François Divry, Geoffroy Boulard, adjoint au maire chargé de la Sécurité, de la Prévention, à la Politique de la ville, n’élude pas la question de la délinquance aux Epinettes et du sentiment d’insécurité qu’il peut générer : « De part et d’autre du pont de la Jonquière, autour de la piscine, il existe des bandes qui empoisonnent la vie des riverains. » La lutte contre les bandes est l’une des priorités du contrat local de sécurité et de la mandature. « Rue Curnonski, à la limite de Levallois, c’est relativement plus grave, dans ce quartier de tours enclavé, car le trafic de drogue est difficile à éradiquer, précise-t-il. Mais les statistiques n’enregistrent pas d’augmentation d’actes de délinquance. » Le commissaire divisionnaire Duminy, qui commande les effectifs de police du 17è arrondissement, est confronté à une double problématique : le sentiment d’insécurité ressenti par les habitants et l’insécurité réelle enregistrée statistiquement. « Aux Epinettes, reconnaît-il, avec la proximité du 93, du 18è arrondissement et l’importance de la population défavorisée, nous sommes dans un quartier privilégié des services de police. C’est un pôle attractif pour le trafic et la consommation de stupéfiants, avec des points de fixation de jeunes en déshérence comme la Villa Sain- Ange et le Mail Bréchet. Mais si on se livre à une analyse statistique, il y a moins de faits constatés aux Épinettes que du côté de la Porte Maillot. » Rue Berzélius et près de la piscine de la Jonquière, le sentiment d’insécurité est provoqué par des outrages aux policiers ou des refus d’obtempérer. « En terme de délinquance, il n’y en a pas plus qu’ailleurs, assure le commissaire Duminy. L’action pénale ou nos interventions quotidiennes pour décourager les comportements déviants, l’occupation des halls d’immeubles a ses limites. Il faut reprendre ce que Jean-François Divry – dont j’appréciais la qualité d’écoute et l’énergie – a mis en place pour responsabiliser les jeunes qui entrent dans le schéma de délinquance. »

Ecrit par Geoffroy Boulard adjoint au maire chargé de la sécurité

...

Tout va bien

rue de La Jonquière et rues avoisinantes à Paris 17e

NON NON NON

 http://acaja.hautetfort.com/securite-des-biens-et-des-per...

Le déni !