Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/03/2009

UN AN DEJA !!!

Une année de mandature s'achève.

Il y a un an, précisément le 16 mars 2008, arrivait "aux affajonquiere 001.jpgires" la nouvelle équipe municipale avec à sa tête, Françoise de PANAFIEU.

Brigitte KUSTER fut élue Maire du 17e arrondissement de Paris.

Le groupement associatif des commerçants, artisans, professionnels ACAJA-CAPAC du quartier des Epinettes, se félicite de la volonté de tous les élus locaux du 17e arrondissement d'être à leur écoute et prêt à soutenir leurs actions.

Les membres des bureaux ACAJA-CAPAC, les adhérents et sympathisants ne formulent pas une demande de bilan pour la première année d'une mandature qui doit durer six ans.

Douze mois difficiles à vivre pour certains : la crise financière doublée d'une crise économique, touche et touchera certains d'entre-nous plus que d'autres, et ce dans tous les quartiers du 17e arrondissement.

Les objectifs du groupement associatif ACAJA-CAPAC sont nombreux, les principaux, requalification  commerciale de l'avenue de Clichy et revitalisation économique de la rue de la Jonquière et des rues Adjacentes.

Très rapidement le groupement associatif ACAJA-CAPAC fera connaître ses ATOUTS et ses DIFFICULTES aux élus locaux.

Les membres des bureaux ACAJA-CAPAC

08/03/2009

AAA...CENTRE COMMERCIAL DE LA PORTE D'AUBERVILLIERS

Copie de DSC04757_2.JPGLe groupement associatif ACAJA-CAPAC qui milite pour défendre le commerce, l'artisanat et les professionnels de proximité, vous informe que l'ICADE, promoteur du centre commercial de la porte d'Aubervilliers, a confié en juillet 2008, la construction du centre commercial à l'entreprise BOUYGUES Bâtiment Ile de France.

Le programme de construction doit durer 3 ans.

56 000 m² de commerces répartis en une moyenne surface alimentaire, dix-huit moyennes unités, une centaine de boutiques et cinq restaurants.

Il s'agit pour les commerçants des quartiers Epinettes-Batignolles, d'une concurrence périphérique à leurs zones d'attractions commerciales qu'il faudra combattre avec énergie

L'ACAJA précise qu'elle n'a pas pactisé avec le promoteur du centre commercial de la porte d'Aubervilliers.

La création du nouveau pôle commercial d'Aubervilliers va sonner le glas de certaines activités commerciales des quartiers Epinettes-Batignolles, à partir de son ouverture prévue en 2011.

Les premiers à en souffrir seront les restaurants, les superettes et certains magasins d'habillement.

Pour résister, il faudra s'appuyer sur "la diversité commerciale idéale de proximité"

Les commerçants et artisans de proximité doivent dépasser l'individualisme qui conduit à l'isolement.        Cela concerne singulièrement les petits commerçants de proximité.

Pour réussir demain, pour réussir aujourd'hui, il faut construire des réseaux de solidarité.

Il est urgent que les associations de commerçants, ACAJA-CAPAC soient puissamment organisées.

C'est aux commerçants, artisans et professionnels de le décider.

Soyons fiers de ne pas avoir pactisé avec le promoteur du centre commercial de la porte d'Aubervilliers.

Rejoignez :

la CAPAC ... Commerçants Artisans Professionnels de l'Avenue de Clichy

l'ACAJA ... Commerçants Artisans de la rue de la Jonquière et des rues Adjacentes

Jean-Claude JANAN

 

 

 

12:51 Écrit par l'ACAJA | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | |