Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/01/2010

Une phrase du président de la République

Note écrite par YONI commerçant du 17ème arrondissement.

J'ai regardé les voeux du président de la République le 31 décembre dernier.

Une phrase me reste en mémoire.

"Respectons-nous les uns les autres, faisons l'effort de nous comprendre, évitons les mots et les attitudes qui blessent. Soyons capables de débattre sans nous déchirer, sans nous insulter, sans nous désunir".

Le rédacteur du blog Le Journal d'un élu Parisien, élu dans le 17ème arrondissement doit avoir en mémoire sa note réponse du 17 juin 2009 (CSPDA et Concertation).

Les commerçants amis et les membres du bureau de l'ACAJA ne manqueront pas de faire suivre son papier.

Le manque de respect de l'élu à l'encontre des bénévoles de l'ACAJA n'est pas classé au fond des archives de la communauté des commerçants proches de l'ACAJA et des membres de son bureau.

La phrase du président de la République est forte.

...

de YONI, je suis de retour à Paris, j'ai tapé sur Google: ACAJA CAPAC avenue de Clichy, 15 pages sur la toile, bravo les amis.

---

L'élu-railleur nous le connaissons

Il pratique régulièrement la dérision, l'ironie, la moquerie.

26.O1.201O ...

04:52 Écrit par l'ACAJA | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : acaja-capac, nid |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

Tu as raison YONI, la phrase de Sarko est significative.

Écrit par : Victor | 11/01/2010

Je n'arrive pas a retrouvé la note sur le blog Le Journal d'un élu, il a du faire le ménage. Il serait utile de la mettre dans les commentaires.

Écrit par : Pascale | 15/01/2010

Ce matin en analysant les résultats des élections régionales pour le quartier des Epinettes, je constate que le brillant élu railleur du 17ème était sur la liste de l'UMP Paris. Je précise que je ne suis pas électeur à Paris, je vote à Levallois.

Écrit par : YONI | 16/05/2010

Les commentaires sont fermés.