Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/04/2011

Certains commerçants du quartier des Epinettes sont en première ligne pour le pire.

SHOP MAG3.jpg

Commerçants Artisans

du quartier des Epinettes

Paris 17e

Nous sommes à 10 jours de l'ouverture du centre commercial d'Aubervilliers. 

Nous sommes dans la zone d'attraction secondaire du centre commercial de périphérie du Nord Est de Paris.

Nous serons impactés, malheureusement de nombreux commerçants de l'avenue de Clichy, de la rue de La Jonquière et des rues avoisinantes des Epinettes constateront une baisse de leur chiffre d'affaires. 

Source JDD: 17 avril 2011 - écrit par Marie-Anne Kleiber

Des aides pour le petit commerce alentour

Le premier projet de centre commercial date de 1993. Commence alors" une saga infernale jusqu'à la fin des recours en 2008" raconte Jacques Salvator, le maire d'Aubervilliers. Un premier projet avec un hypermarché de 12 000 m² retoqué par le tribunal administratif, puis un nouveau dossier, moins ambitieux, avec une grande surface de 4 000 m². Quatre associations de commerçants déposèrent alors un nouveau recours. Des négociations ont eu lieu, et elles ont obtenu des indemnités, de l'ordre de 100 000 €. Une charte de codéveloppement a également été signée entre promoteurs du Millénaire et les mairies de Saint-Denis et d'Aubervilliers. Ces aides aux commerces de proximité, à l'emploi, aux animations commerciales, aux études se montent à plus de 2 millions d'euros pour Aubervilliers, mais n'ont pas encore été versées. "Pour les derniers commerces locaux, ce sera la catastrophe", estime Claire O'Petit, du collectif des commerçants de Saint-Denis, association qui a perçu une indemnité.

...

Des questions se posent :

Combien d'associations de commerçants et d'artisans ont été indemnisées ?

Le montant de la recette exceptionnelle encaissée par chaque indemnisé ?

Une association du 17e  du quarier des Epinettes a bien été indemnisée !

...

Il ne faut pas oublier ce qui suit :

 

Le 10 mai 2006 un accord a été signé  blog d'un Conseiller de PARIS

 

Il convient de rappeler qu'un accord en faveur du développement de l'emploi local et de la promotion du commerce de proximité au Nord de Paris a été signé le 10 mai 2006 par le Maire de Paris, le président de la communauté d'agglomération de Plaine-Commune, et les sociétés ICADE-EMGP et SCI du Bassin Nord.

Cet accord prévoit des dispositions visant à soutenir le commerce de proximité dans les quartiers Nord de Paris(dont les Epinettes).

...

Pour information mail adressé à Madame Marie-Anne Kleiber

 

Bonsoir madame

   Le Millénaire, pour connaître la position de l'ACAJA il suffit de vous rendre sur notre site.

 La liberté du commerce est un droit constitutionnel !

 Le centre commercial de périphérie qui ouvrira prochainement ses portes à Aubervilliers

 sera de toute évidence un concurrent des commerces de proximité des arrondissements du Nord Est parisien.

 Le quartier des Epinettes à Paris 17e sera touché,

 Les commerçants de l'avenue de Clichy, de la rue de La Jonquière et des rues  avoisinantes souffriront.

 Je ne cite pas l'avenue de Saint-Ouen, et pour cause.!

 Nous rencontrons une énorme difficulté pour obtenir légalement "la lecture de l'accord de co développement"

 signé par des élus de la République; L'Omerta politique,

 Ce dossier n'est pas classé au fond de nos archives.

 Madame, 1 emploi créé dans une GSA ou une GSB génère 3 chômeurs dans le circuit des commerces de proximité.

 Cordialement

 Jean-Claude JANAN

...

L'accord de codéveloppement est classé Secret Economique ?

L'aide pour le quartier des Epinettes se monte à combien d'€€€€€€?

...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

19:24 Écrit par l'ACAJA | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.