Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/06/2012

Pour nos amis commerçants et habitants assyro-chaldéens du quartier des Epinettes à Paris 17e.

 Linda George

 

.

LG is utterly blessed to perform for the extravagant wedding of Nenos & Ninorta Youkhanis, tonight in Sydney, Australia We wish the beautiful couple Lord's Blessings in their life together! LG & The LG Team

LG a fait la chance de jouer pour le mariage extravagant de Nenos & Ninorta Youkhanis, ce soir, à Sydney, en Australie Nous souhaitons la bénédiction du Seigneur beau couple dans leur vie ensemble! LG & L'équipe LG

 Pour les spécialistes de la diversité et du bien vivre ensemble

http://www.paxchristi.cef.fr/docs/ConfAlichoran.DrameAssy...

01:45 Écrit par l'ACAJA | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

L'occasion de rappeler que l'on peut être arabe et chrétien, et que dans leur pays les chrétiens arabes souffrent plus que ceux qui en France n'ont pas le droit de porter le voile intégral.

Cette persécution est connu de tous les dirigeants occidentaux qui pactisent avec ces pays pourtant.

Bientôt dans le 17ème une "Fête de la Diversité" peut-être que cette "diversité" sera représentée. Ce sont souvent des acteurs économiques importants de notre arrondissement.

Écrit par : Jean-Paul | 16/06/2012

Les chrétiens d'Irak ne sont pas arabe !! Ils sont Assyrien ethniquement ! Il parle l'araméen la langue du christ

Écrit par : Babylone | 06/07/2012

Bien d'accord avec Babylone

Écrit par : JANAN | 06/07/2012

Bonjour Babylone,

Ci-dessous ce que dit le Larousse sur le mots "Arabes" :

« Dès le IXe s. avant J.-C., des textes assyro-babyloniens et hébraïques mentionnent sous le nom d'Arabes des populations parlant une langue sémitique et venant périodiquement du désert arabique vers la région syro-mésopotamienne. Puis ce nom est donné à toutes les tribus nomades de la péninsule Arabique, et, à partir de l'expansion du VIIe s. de notre ère, il désigne les peuples qui adoptent cette langue.
   Aujourd'hui, la population arabe répartie à travers le monde est évaluée à environ 230 millions de personnes, chiffre incluant d'importantes communautés berbères, nilotiques, kurdes, plus ou moins arabisées. Si la majorité des Arabes sont musulmans, certains sont de confession chrétienne ou juive. »

Vérification sur ce lien : http://www.larousse.fr/encyclopedie/divers/Arabes/105877

Mon commentaire ne voulait pas faire un amalgame entre les différents peuples et ethnies du Moyen-Orient. Le Larousse a tendance à le faire, ce qui ne fera pas plaisir à mes amis kabyles et kurdes de lire que leurs communautés sont rattachées au monde arabe. Mon commentaire avait pour objet essentiel de rappeler que le message du Christ a été transmis dans et pour le monde entier, et là je m’adressais aux « gaulois » surpris de voir un arabe chrétien ou quelqu'un originaire d'un pays musulman être chrétien. Un ami libanais me disait que d'entendre « Allah Agbar » ne le choquait pas car il l'avait dit souvent dans les églises de Beyrouth.

Toute mon Unité avec les Chrétiens qui vivent dans des pays où il est de plus en plus difficile de pratiquer sa foi.

Écrit par : Jean-Paul | 18/07/2012

L'araméen est un groupe de langues appartenant à l'embranchement de langue afro-asiatiques. Son nom vient d' Aram[2] une ancienne région du centre de la Syrie.


Dans cette famille, l'araméen appartient à la famille sémitique, et plus particulièrement, est une partie de la sous-famille sémitique occidental septentrional, qui comprend également les langues cananéennes telles que l'hébreu et le phénicien. L'alphabet araméen a été largement adopté pour les autres langues et est l'ancêtre des alphabets hébreux et arabe moderne.

Durant ses 3000 ans d'histoire écrite, l'araméen a été utilisée en tant que langue administrative des empires et langue de culte. C'était la langue quotidienne d'Israël pendant la période du Second Temple (539 avant JC - 70 après J.-C.), la langue parlée par Jésus-Christ, la langue d'une grande partie des livres bibliques de Daniel et d'Esdras et c'est la principale langue du Talmud. Toutefois, le judéo-araméen était différent par les caractères et par la grammaire. La longue histoire de l'araméen et son utilisation diversifiée et généralisée a abouti à la création de nombreux dialectes, parfois considérés comme des langues. Ainsi, il n'y a pas eu une langue araméenne statique, chaque époque et chaque zone géographique a plutôt eu sa propre variété. L'araméen a été retenu comme langue liturgique par certaines églises chrétiennes orientales, sous la forme du syriaque, variété araméenne dans laquelle a été diffusé le christianisme oriental. Ces communautés la parlant ou parlant une autre forme d'araméen comme langue vernaculaire.

L'araméen moderne est parlée aujourd'hui comme première langue par de nombreuses petites communautés éparses et en grande partie isolée, chrétiennes, juives, et les groupes ethniques mandéens de l'Asie occidentale—les plus nombreux, les Assyriens, sous la forme de l'assyrien néo-araméen et le chaldéen néo-araméen—ils ont tous conservé l'utilisation une langue véhiculaire dominante, malgré les transferts linguistiques.

Écrit par : JCJ | 22/07/2012

Les commentaires sont fermés.