Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/02/2013

ACAJA---Sauvons la mémoire industrielle du quartier La Jonquière à Paris 17e

logo ACAJA.png

Lu sur Facebook

Ecrit par Lucien Maillard, Historien

 

Photo : L'arnaque des urbanistes en une photo : dans la perspective du jardin des Batignolles - l'un des premiers dessinés par Alphand - s'élève un mur immonde derrière lequel la SNCF planquera ses trains. Lors de la présentation du projet, la Ville a refusé aux habitants le droit de voir à quoi ressemblera ce projet à hauteur d'homme, du promeneur. Pis : toutes les constructions, sur la maquette présentée par le commissaire enquêteur, étaient en plexiglas. En voyant la maquette, je me suis empressé de dénoncer ce tour de  passe-passe, cette escroquerie délibérée et le commissaire enquêteur, offusqué, a failli appeler la sécurité. Pour bâtir ce parallélépipède de béton, ces vandales ont détruit délibérément, il y a deux ans, un véritable chef-d'oeuvre d'architecture métallique du centralien Henri de Dion : la galerie des machines de l'exposition de Paris de 1878, remontée ici.  Nous nous sommes battus pour la sauver. Mais la ministre de la culture de l'époque - Mme Albanel - n'avait pas jugé bon de la classer. Evidemment, nous ignorions que la SNCF nous réservait ce sale coup.

14:21 Écrit par l'ACAJA dans Mémoire Industrielle | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer | |

Commentaires

et oui car un train peut en cacher un autre ! Et comme dit Coluche, s'il part toi t'es comme un con sur le quai

Écrit par : ama | 20/02/2013

Les commentaires sont fermés.