Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/04/2015

AIME TON QUARTIER

.

ACAJA Quartier des Epinettes.jpg

AIME TON QUARTIER DES EPINETTES


Un QUARTIER dont tous ses citoyens peuvent être fiers, où les familles et les personnes de tous âges et origines auront le goût d’y vivre.


Un QUARTIER convivial et diversifié, qui est développé à l’échelle humaine.


Un QUARTIER dont l’économie est forte et diversifiée, bâti autour de la créativité et du savoir. 

 

Un QUARTIER dynamique et cohérent qui offre des emplois de qualité.

***

AIME  

les commerçants et artisans de proximité de ton

QUARTIER DES EPINETTES

***

 

24/04/2015

INFORMATION IMPORTANTE

 CCI PARIS 150901_578420848838332_1693944462_n.jpg

elu_barbier.jpg

Formation conçue pour les commerçants : l'Ecole des Managers

Mesdames et Messieurs les responsables d'associations de commerçants de Paris,
chers amis commerçants,
 
 
J'ai le plaisir de vous informer de la mise en place par votre Chambre de commerce et d'industrie d'une formation spécialement conçue pour les commerçants de notre Région:  l'Ecole Des Managers Commerce
 
Il s'agit d'un programme d'aide à la reprise  et au développement du commerce s’adressant aux dirigeants et aux repreneurs externes ou internes identifiés (salariés, héritiers).
 
Ce programme, alliant la théorie et la pratique permet aux participants:
 
- d'acquérir ou actualiser les fondamentaux de la gestion d’un commerce, 
de réaliser un diagnostic approfondi de leur activité ou leur projet,
de construire le plan de développement du commerce repris, 
de susciter et transformer les vocations internes de reprises.
 
Cette formation, mise en place par petits groupes permettant des études de cas adaptées au projet de chacun, est reconnue par le Registre National des Certifications Professionnelles et délivre un diplôme de niveau II (bac + 3/bac +4) intitulé « Chef d’entreprise développeur de PME ».
 
Je vous prie de bien vouloir trouver ci-dessous le lien vers une présentation plus détaillée de cette offre. 
 
 
Vous pouvez bien entendu vous rapprocher de nos services qui vous donneront de plus amples informations (Sophie Owadenko, responsable du projet / tel: 0155653718 / mail:sowadenko@cci-paris-idf.fr.
 
Je vous remercie de l'attention que vous pourriez porter à cette initiative.
 
Je vous prie de croire, Madame, Monsieur, à l'assurance de mes meilleurs sentiments. 
 
 
Gérald Barbier
Vice-président commerce CCI Paris
 
 
 

17/04/2015

LA BOULANGERIE ***

-

BOULANGERIE

  

Depuis le 25 mai 1998, seuls les établissements assurant eux-mêmes toutes les étapes de la préparation du pain, du pétrissage à la cuisson, sur le lieu de vente au consommateur ont le droit de porter l’appellation « Boulangerie ».

Une dérogation existe pour les boulangers itinérants ; ceux-ci devant toutefois assurer toutes les étapes de la fabrication au même endroit.

En outre, les produits utilisés ne doivent à aucun moment avoir été congelés.

 

Règlementation[modifier | modifier le code]

France[modifier | modifier le code]

En France, il y a 34 200 artisans boulangers, dont la production représente 70 % des ventes totales de pain (chiffres de l'Institut national de la boulangerie-pâtisserie, 2004).

Depuis la loi du 25 mai 1998 née sous l'impulsion de Jean-Pierre Raffarin, et suite au « décret pain » du 13 septembre 1993, les dénominations « boulanger » et « boulangerie » sont réservées aux professionnels artisans qui choisissent leurs matières premières, pétrissent la pâte, en contrôlent la fermentation ainsi que la mise en forme et enfin cuisent le pain sur le lieu de vente.

Les textes prévoient par ailleurs que, dans ce cas, les produits nécessaires à la fabrication du pain ne doivent à aucun moment être surgelés ni congelés, sinon, il faut employer le terme de « dépôt de pain(s) », ou              « pain(s) » sur le magasin2.

Le commerce de proximité est désormais concurrencé dans l’activité de boulangerie, en permettant aux supermarchés de disposer d’un produit d’appel.

Les parts de marché pour la vente de pain a ainsi progressé de 12 % au profit de la grande distribution3.

Les ventes y sont 3 fois supérieures et les enseignes ont des moyens dont ne disposent pas les petits commerçants pour investir dans du matériel de panification moderne.

En revanche de par la convention collective appliquée en grande distribution et leurs horaires et jours d'ouverture, les rémunérations sont inférieures puisque tronquées des majorations pour travail de nuit, de dimanche ainsi que de la prime de fin d'année obligatoire pour les artisans.

***

 

00:25 Écrit par l'ACAJA | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | |