Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/01/2012

Femmes et déesses ...Catherine Braslavsky

 

Catherine Braslavsky

CHANTEUSE.jpg

  Femmes et Déesses

                à Paris, au Théâtre de l'Ile Saint Louis

                         Catherine Braslavsky : chant, bendir, doulcemer

                            avec   Blandine Lambert : chant, bendir

                                       Nadine Ouannoughi : chant, bendir

 
 A Paris au Théâtre de l'Ile St-Louis
du 20 décembre 2011 au 15 janvier 2012  
39 quai d'Anjou, Paris IVe,
Métros Pont-Marie, St-Michel 
du mardi au samedi à 21h;
les dimanches à 17h30. (relâche le lundi)

(*samedi 31 décembre à 18h30)

Attention : les 24 et 25 décembre, Nadine Ouannoughi ne jouera pas mais nous donnerons

une version un peu modifiée avec la présence "percussive" de Joseph Rowe

Prix : 20 EUR; 15 EUR (étudiants - de 25 ans)
Reservations 01 46 33 48 65 et réseau FNAC

 
Chants sacrés du Moyen-Age et d'aujourd'hui.
Ce spectacle est composé de deux parties : 
L'une consacrée aux chants traditionnels (Laudario di Cortona,  chant grégorien, troubadour, judéo-espagnol, arabe ...)
L'autre consacrée aux compositions de Catherine Braslavsky et de Joseph Rowe (Pilgrims, Mawlana, De Profundis, Le rêve de Salomon ...)

 

09:34 Écrit par l'ACAJA | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | |

Exit les sans abris de la rue de Rome Paris 17e

Objet : Intervention honteuse des services municipaux contre des sans abris rue de Rome


Madame, Monsieur, membres de la majorité municipale de la Mairie du 17ème arrondissement de Paris

Veuillez trouver ci-joint copie d'un courrier envoyé ce jour à Mme Brigitte Kuster, maire du 17ème.
Bien cordialement

Baudoin TAUVEL






Madame le Maire,


J'ai appris avec stupeur que vos services, accompagnés de policiers municipaux, sont « intervenus » hier tôt dans la matinée – il aurait été gênant je vous l'accorde d'attirer les regards aux heures de service habituelles – auprès d'un groupe de sans-abris sri lankais établis rue de Rome, tout prêt de la station de métro du même nom. Vos services ont jeté une grande partie du peu de biens que ces hommes possédaient, et notamment des affaires qui leur permettaient de se tenir au chaud et de se protéger de la pluie.

Participant à des maraudes - présence auprès des sans abris et distribution de boisson chaude - permettant de visiter en groupe ces pauvres gens depuis plusieurs mois, je sais parfaitement que vos services municipaux accompagnés aussi de la police municipale, leur avaient déjà retirés un matelas qu'ils posaient sur une bouche d'aération au mois de décembre.

Plusieurs de ces sans-abris ont des ennuis de santé. Vos services ont contribué directement à dégrader leurs conditions d'existence. Vous vous imaginez bien que dans cette mesure vous pourrez être tenus responsable indirectement d'une dégradation de leur état de santé - ou pire, et dans ce cas responsable pénalement - de par leur incapacité nouvelle à se protéger correctement contre les intempéries. Je vous transmet copie de ce courrier par la Poste avec accusé de réception pour pouvoir témoigner par la suite que vous êtes bien au courant de ce qui se fait dans votre Mairie, sous votre couvert et au nom de la République française (sic),  et ce à toutes fins utiles.


Pour le moment je me suis contenté d'alerter la liste de de diffusion des maraudes de la paroisse de Ste Marie des Batignolles ainsi que l'opposition municipale de ces pratiques honteuses.

C'est peu de choses.

Il est tout à fait légitime que vous ayez une occasion de vous expliquer avant que je contacte cette liste non exhaustive :

 *   totalité des paroisses chrétiennes du XVIIème arrondissement

 *   représentants des autres confessions du quartier

 *   Ligue des droits de l'homme

 *   Fondation Abbé Pierre

 *   Secours populaire

 *   Secours catholique

 *   Restaurants du cœur

 *   Croix rouge française

 *   et toute association concernée dont je trouverais une implantation sur votre arrondissement


Je veux bien considérer que votre politique soit menée dans des visées purement clientélistes et non par haine du pauvre. Votre erreur consiste à oublier que votre électorat est très divers. Je vous invite à consulter les sondages relatifs à la perte de l'électorat catholique par notre président Nicolas Sarkozy : voulez-vous suivre la même voie dans votre quartier ? C'est pourquoi je vous invite à faire un calcul arithmétique rapide. Qu'est ce qui est le plus rentable électoralement : obtenir les voix de la bourgeoisie dégoûtée par les pauvres (qui de toute façon vous sont déjà globalement acquises) ou ne pas perdre une partie de celle des chrétiens que vous pouvez encore espérer ?


Je n'aime pas les tons comminatoires, mais j'ai bien peur d'être obligé d'en user puisque les personnalités politiques sont habituées à ne comprendre que les rapports de force. Je vous fixe donc deux conditions pour ne pas mettre toute mon énergie à faire connaître partout les pratiques de vos services :

- parvenir à expliquer sur quel fondement juridique solide (j'ai une formation juridique d'IEP) vous pouvez motiver de tels actes. Une réponse en langue de bois sur le pouvoir de police du maire ou des déclarations évasives sur des troubles à l'ordre public ne me convaincront pas. Comme je préfère baliser le terrain, n'allez pas dire non plus qu'ils gênaient la circulation, car je connais bien les lieux, et il ne serait pas compliqué d'en faire la démonstration en récoltant de nombreux témoignages.

- proposer dans un délai de 10 jours un hébergement en centre social pour tous les sri lankais de la rue de Rome, lesquels en ont déjà demandé un, en pure perte, et ce pour tout l'hiver 2012.


Pour aider votre cabinet politique à répondre un peu plus vite, j'envoie aussi ce courrier à tout les conseillers de votre majorité municipale.


Vigilant comme bien d'autres à ce que de tels faits ne se reproduisent plus jamais dans notre quartier, je vous invite, Madame le Maire, à retrouver le chemin de votre cœur et du souci des autres et vous adresse mes salutations consternées.



Baudoin TAUVEL

Citoyen du 17ème arrondissement de Paris



14/01/2012

Tom et Lili ... Chausseur pour enfants ... Rue de La Jonquière ... Paris 17e

SHOP MAG3.jpg

Tom et Lili

Voilà pour vous Mesdames, une adresse à retenir et à découvir,

rue de La Jonquière.

La boutique de chaussures tendance pour les enfants

du quartier des Epinettes.

 

sara14.jpg

SARA, sélectionne des modèles qui combinent

"confort et look"

pour répondre aux attentes de la clientèle

sara15.jpg

et ce dans un espace confortable et lumineux

sara12.jpg

Les clients bénéficient des conseils avisés d'une professionnelle

CHAUSSURE TOM JONQUIERE 002.jpg

 SARA la charmante commerçante

de chaussures pour les enfants

du quartier des Epinettes

...

Tom et Lili

57, rue de La Jonquière

75017 Paris

Tél : 01 46 27 02

Métro : Guy Môquet - Brochant

http://www.facebook.com/profile.php?id=1370314551&ref...

 

 rue de la jonqiere.jpg