Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/01/2012

Mendicité Paris 17e ...Interdiction...Escalade hallucinante des arrêtés à Paris !

 Mendicité sur les voies publiques
 
Sauf erreur : l'Art. R 610-5 du code pénal est toujours en vigueur
 
 
...

Lu sur Internet

 
 

 

Publié le 03.01.2012, 19h05 | Mise à jour : 19h54

Après les Champs-Elysées, les Grands magasins et le Louvre, une maire UMP du 17e veut maintenant faire appliquer l'arrêté anti-mendicité avenue de Wagram et des Ternes.  

Après les Champs-Elysées, les Grands magasins et le Louvre, une maire UMP du 17e veut maintenant faire appliquer l'arrêté anti-mendicité avenue de Wagram et des Ternes.   | LP/BENOIT HASSE

Déjà en vigueur sur les Champs-Elysées, dans le quartier Haussman et au Louvre, l'arrêté anti-mendicité pourrait bientôt être étendu aux avenues de Wagram et des Ternes. La préfecture de police de a été saisie par la maire du XVIIe arrondissement de , Brigitte Kuster, agacée de voir se multiplier des «actes de mendicité agressive» perpétrés, dit-elle, «par les Roms».


«Au-delà des conditions de vie et d'hygiène indignes dans lesquelles vivent ces personnes, la multiplication des actes de mendicité agressive commis par certains d'entre eux suscite une très profonde inquiétude parmi la population», plaide l'édile, qui est aussi candidate aux législatives de juin 2012.

Le préfet de police avait déjà pris début décembre deux nouveaux arrêtés anti-mendicité concernant le secteur des grands magasins (Caumartin-Haussmann) et du Louvre, trois mois après celui pris pour les Champs-Elysées.
Le maire PS de Paris Bertrand Delanoë, lui, avait déjà qualifié ces décisions de «choquantes» début décembre et dénoncé une chasse aux sorcières menées contre les populations d'origine roumaine. 

 
LeParisien.fr

 

03/01/2012

Voitures incendiées quartier des Epinettes Paris 17

 

SIGLE ACAJA-CAPAC -2-.jpg

NUIT DU JOUR DE L'AN 2012

2 voitures incendiées à 4 h 30, rue Paul Bodin Paris 17e

VOITURES JOUR DE L'AN 2012 001.jpg

VOITURES JOUR DE L'AN 2012 002.jpg

VOITURES JOUR DE L'AN 2012 003.jpg

La rapidité des sapeurs pompiers de Paris 17 a évité le pire rue Paul Bodin.

Merci aux sapeurs

Source vigilance 17

 

21:30 Écrit par l'ACAJA dans Vigilance 17 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | |

02/01/2012

La violence vedette de l'information.

 

SHOP MAG3.jpg

SMART Magazine

Edito de Charles B.

Lu dans un hedomadaire francophone distribué

dans les pays de la 8 ème circonscription

 législative des français de l'étranger

 

Le moins que l'on puisse dire c'est que le monde est en pleine effervescence. Ouvrons nos journaux, qu'ils soient "papiers " ou numériques, toutes les informations qui nous proviennent de toutes parts sont brûlantes, bien documentées, elles sont accompagnées de photos et de films.

La grande vedette des infos, celle qui fait recette, c'est incontestablement la Violence. Qu'elle se manifeste de façon généralisée entre des "opposants au régime" et les forces de l'ordre, entre des "combattants pour la liberté" et des "gardiens de la dictature" entre des élèves et des professeurs, entre parents et enfants,.... c'est une escalade hallucinante et sans cesse renouvelée et surenchérie.


Toutes les sociétés en sont victimes, quelque soit la tendance politique des pays où elles se manifeste. De l'échelle individuelle aux grands mouvements de foule, elle n'a pas de camp, elle est partout. J'ai l'impression qu'avec les outils de communication que nous avons aujourd'hui, il est presque impossible que nous ne sachions pas lorsqu'un événement a eu lieu, mais c'est bien par la reprise des médias, la surenchère, la "transformation" chirurgicale de l'info, la récupération et l'utilisation à des fins politiques, qui dirigent et provoquent cette même violence qu'ils ont eux-même suscitée.

 
Les terroristes le disent eux-même, sans violence et crimes, on ne parlerait pas de nous ! Nous venons d'entrer dans l'hiver et nous vous souhaitons à tous, chaleur et courage, en espérant des jours meilleurs que ceux que l'on nous promet, à grand coup de crise financière et d'éclatement de la Zone Euro.