Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/12/2019

IL EST POSSIBLE de reconquérir l'attractivité commerciale d'une rue du quartier des Epinettes

 FIN 2019

La rue de La Jonquière est sortie du déclin économique

avec la volonté des commerçants de proximité,

le soutien des élus de la Ville

et du 17ème arrondissement, de la CCI Paris,

de la Semaest - Vital Quartier, de l'Equipe de Développement Local, de la DSDDE Direction Service Direction Développement Economique, de la MVAC 17e,

du financement des projets de l'ACAJA par la Ville de Paris et la réserve parlementaire de 2003 à 2017.

Sans oublier la présence sur le terrain de la Police Nationale, et la synergie de l'ACAJA avec d'autres associations, déCLIC 17/18, CQFD etc...

NOUS AVONS

bloqué le déclin économique et social du secteur associatif de l'ACAJA.

...

Concernant les toxicomanes aux Ministres et aux élus nationaux de prendre les décisions qui s'imposent.

Le chomage est en baisse dans le 17ème 

LOGO ACAJA 01032016.png

Pour mémoire

Le déclin économique et social est de retour
Quartier des Epinettes à Paris 17e


Les cris d'alarme de l'ACAJA qui sont adressés aux élus du 17ème arrondissement de Paris depuis 2008, concernant la situation des commerçants et artisans de proximité qui subissent la crise économique et financière, que deviennent ils ?
-
S'ajoutent des demandes claires et précises, la sécurité routière avenue de Clichy, le stationnement illicite sur les zones de livraisons, les différentes verbalisations injustifiées, les fermetures administratives, la vente de produits illicites devant les magasins, la stigmatisation des commerçants en fonction de leurs origines, la délocalisation des emplois du secteur ZAC Clichy-Batignolles, la vente à la sauvette, le dossier des épiciers de nuit, le stationnement illicite dans les couloirs de bus, les terrasses sauvages, la création de zones piétonnes, la remise en état des trottoires, la propreté,etc ...
-
Les emplois perdus depuis 2008 et le nombre de chômeurs dans le quartier des Epinettes : Silence !
-
Nous connaissons les élus de gauche et de droite qui soutiennent les TPE, les PME, les commerçants et artisans de proximité, mais, nous avons identifié ceux qui pratiquent le "déni d'écoute" et qui émmettent des appréciations disqualifiantes et quelques fois stigmatisantes..

09:44 Écrit par l'ACAJA dans ACAJA FLASH INFO | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | |

Écrire un commentaire