Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/10/2009

COMMERCANTS DE PROXIMITE EN DETRESSE AVENUE DE CLICHY

Copie de DSC04757_2.JPGIL FAUT SAVOIR

Déménagement-Transfert-Délocalisation!

Les restaurateurs et d'autres commerçants du bas de l'avenue de Clichy et des rues voisines à Paris 17e, sont victimes d'un préjudice économique qui trouve sa source dans la délocalisation des entreprises qui exercaient leurs activités sur le territoire du futur quartier.

CLICHY-BATIGNOLLES

La CAPAC a décidé de soutenir les commerçants qui ont ou qui auront des difficultés financières en raison d'une perte de clientèle.

Le Président de la CAPAC s'est adressé au Délégué du Maire, du Conseil Consultatif du Quartier Epinettes Bessières pour l'informer de l'inconfortable situation financière et économique des commerçants de proximité, du secteur bas de l'avenue de Clichy.

Le secrétariat de la CAPAC a adressé à de nombreux élus Nationaux, au Maire de Paris, aux Conseillers de Paris, au Maire du 17e, aux Conseillers d'arrondissement, des notes et des billets visibles sur les blogs.

capac.hautetfort.com

acaja.hautetfort.com

Une réunion "ouverte" aux commerçants et aux élus a été organisée

le 8 octobre 2009 au Restaurant les 2 Coupoles, 192 bis avenue de Clichy

PARIS 17e

Le compte rendu de la réunion a été mis sur les blogs en date du 11 octobre

Que demande la CAPAC

La création d'une

Commission d'indemnisation à l'amiable des préjudices économiques liés aux délocalisations des entreprises qui exerçaient leurs activités sur le territoire de la gare marchandises CARDINET.

.

 Cette commission devrait avoir pour but d'éviter, des fermetures de commerces de proximité, des licenciements de personnel et de compenser des pertes de rentablité, liés aux conséquences des délocalisations d'entreprises.

Aux élus d'acccepter ou de refuser la création d'une commission !

...

ensuite

Si la création d'une commission est retenue

La rédaction du réglement intérieur s'imposera ainsi que la définition du périmètre d'intervention .

Le bien fondé de la demande de la CAPAC est réel et sérieux.

JCJ

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU 8 OCTOBRE 2009

COMPTE RENDU DE LA REUNION du 8 octobre 2009

Etaient présents :

Jean-Claude JANAN Président de la CAPAC

 14 adhérents et sympathisants de la CAPAC

12 Cafetiers Restaurateurs 

1 Pharmacien

1 Vidéothèque

Ont assisté à la réunion, Jérôme DUBUS, Conseiller de Paris, Délégué du Maire pour le Conseil Consultatif de Quartier Epinettes-Bessières.

Isabelle MAES représentant la CCIP Délégation de Paris.

L'ensemble des commerçants ont dénoncé avec vigueur la délocalisation des entreprises qui excerçaient leur activité sur les terrains de la gare marchandises Cardinet. La délocalisation est à l'origine de la perte de clientèle dans le secteur bas de l'avenue de Clichy.

L'un des participants a tenu à préciser que la fermeture de l'hôtel au 167 avenue de Clichy lui a fait perdre un Chiffre d'Affaires important.

Des professionnels de la santé et des épiciers, constatent eux aussi, la baisse de leur CA.

Certains participants ont l'intime conviction que des entreprises toujours présentes passage Chalabre, ne tarderont pas à quitter les lieux en raison des nuisances qui proviendront des chantiers voisins.

Jérôme DUBUS, Conseiller de Paris, nous a informés qu'un voeux sera présenté au prochain Conseil d'Arrondissement le 12 octobre 2009, pour qu'une commission de règlement amiable soit créée.

Isabelle MAES a tenu à rassurer les commerçants sur la confidentialité de la commission,si toutefois celle-ci est créée. La CCIP restera à la disposition des commerçants pour les aider dans leurs démarches.

Il appartiendra aux commerçants de réunir tous les éléments constitutifs pour matérialiser la perte du CA.

De nombreux commerçants n'ont pas assisté à la réunion pour des motifs personnels, il n'est jamais agréable d'avouer que l'on se trouve dans une situation proche d'un dépôt de bilan.

Par un prochain courrier la liste des participants sera adressée au Conseiller de Paris et à la représentante de la CCIP Délégation de Paris.

JC JANAN

10/10/2009

VIGILANCE COMMERCIALE

SIGLE ACAJA-CAPAC.png

La diversité commerciale idéale est réclamée depuis des années par les habitants du quartier des Epinettes.

Comment renforcer et diversifier l'offre commerciale?

Pourquoi la zone associative du groupement ACAJA-CAPAC est envahie par:

.Les agences immobilières?

.La restauration rapide ou nomade?

.Les bazars gadgets?

Le marché Navier est moribond depuis des années...pourquoi?

Aucun distributeur de billets dans la centralité de la rue de La Jonquière...pourquoi?

Aucune rue piétonne dans la quartier des Epinettes...pourquoi?

Heureusement la cité des Fleurs offrent un parcours piétons grâce aux sympathiques copropriétaires.

Pendant des années, ceux qui devaient s'interesser à la rue de La Jonquière et aux rues adjacentes, ainsi qu'à l'avenue de Clichy dédiée Paris 17e pour maintenir et développer le commerce et l'artisanat de proximité, ont préféré traiter d'autres sujets.

Il aura fallu attendre 2003 pour que la redynamisation commerciale et artisanale du quartier La Jonquière Epinettes soit prise en considération avec talent et compétence par les responsables politique de la Ville, de l'Arrondissement et de la Police Nationale.

OU EN SOMMES-NOUS AUJOURD'HUI ?

Il y a encore beaucoup à faire pour que la Diversité Commerciale et Artisanale de proximité réponde aux souhaits des habitants du quartier des Epinettes.

Les premiers responsables du désordre attribué au commerce de proximité sont les propriétaires des locaux qui louent aux plus offrants.

Depuis 2003 les commerçants du territoire associatif ACAJA-CAPAC ont fait des efforts de modernisation et d'amélioration de leurs équipements.

ACAJA

Rue de La Jonquière, rues adjacentes, boulevard Bessières.

.Les cafés restaurants sont redevenus attractifs.

.L'offre des épiciers de proximité est correcte

.Les moyennes surfaces alimentaires répondent aux besoins des habitants

.Boulevard Bessières, la restauration rapide nomade est jugée satisfaisante par les lycéens, les  étudiants et les salariés des entreprises de proximité.

Des commerces de spécialisation sont toujours présents à la grande satisfaction des TPE et PME.

.Les artisans dépanneurs du quartier sont appréciés

.Les boulangers pâtissiers d'excellence sont toujours présents

CAPAC

Avenue de Clichy  secteur La Fourche Porte de Clichy

De nombreux commerçants ont rénové leur établissement, citons:

-Le Libre Echange

-Bistro Cardinet

-Hôtel restaurant TINGIS ex hôtel de Bourgogne

-Boulangerie pâtisserie Damiani

- Restaurant NEW OXFORD

- Boulangerie pâtisserie CANNELLE

- Lingerie Soleil Sucré 

Les loyers!!!???

Pourquoi pas des loyers modérés pour les commerçants et artisans?

Espérons que le futur quartier

CLICHY-BATIGNOLLES

soit un franc succès

mais

ATTENTION

Les commerçants de proximité du bas de l'avenue de Clichy sont touchés par les délocalisations des entreprises qui étaient établies sur le terrain de la gare marchandises Cardinet

Les commerçants sont en première ligne pour le meilleur et pour le pire.

Les commerçants et artisans du secteur associatf de l'ACAJA-CAPAC avec Mesdames et Messieurs les élus, doivent faire preuve d'audace pour réaliser la revitalisation économique du quartier des Epinettes.

JC

Dixit... NOTE DE 4 PAGES

OCTOBRE 2004

ASSURER LA DIVERSITE DU COMMERCE

Dynamiser le commerce parisien.

Moderniser les commerces de proximité.

Développer la diversité de l'offre.

Affirmer le rayonnement commercial de la capital.

L'évolution des comportements d'achat, la multiplication aux portes de Paris des grandes surfaces commerciales, l'augmentation du prix des terrains et des baux...ont induit ces dernières décennies d'importantes mutations dans la structure commercial des quartiers.

Rue de La Jonquière: une protection du commerce et de l'artisanat et une protection particulière de l'artisanat dans une partie de la rue.

Avenue de Clichy: une protection du commerce et de l'artisanat.

Axes commerciaux protégés.

Less axes et pôles commerciaux les plus significatifs en raison de leur diversité commerciale et de leur rayonnement ont été identifiés à partir d'enquêtes sur la vie des quartiers...

Ce dispositif de protection est renforcé le long de certains axes commerciaux majeurs à rayonnement régional ou international ou commercialement destructurés ( avenue des Champs-Elysées, Grands Boulevards, avenue d'Italie, avenue de Clichy...). Une règle impose pour ces axes, la création de rez-de-chaussée commerciaux dans tout nouveau programme de construction ou de rénovation.

Source apur

SIGLE ACAJA-CAPAC.png

Le dossier du Centre Commercial de la Porte d'Aubervilliers

n'est pas classé au fond de nos archives poussièreuses