Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/11/2013

Installation des feux tricolores carrefour avenue de Clichy-rue Boulay à Paris 17e

767313289.18.jpg

Une bonne nouvelle pour les habitants et les commerçants

de proximité du bas de l'avenue de Clichy

et des rues avoisinantes

---

 Les feux tricolores sont en cours d'installation

au carrefour avenue de Clichy rue Boulay

Photos prises le lundi 18/11/2013

par l'ACAJA

 

Merci aux élus, la demande de l'ACAJA

et des habitants du quartier des Epinettes - Ouest

a été prise en considération

P1000972.JPG

P1000973.JPG

P1000974.JPG

 

SIGLE ACAJA2.png

Billet paru le 1er avril 2013

Depuis des années les habitants et l'association des commerçants ACAJA réclament l'installation de feux tricolores au carrefour avenue de Clichy - rue Boulay

---

Le passage piétons est emprunté chaque jour par des centaines de clients qui se rendent au magasin

Carrefour  city.

En octobre 2012, 2 élus du 17ème bien connus nous informent que les feux tricolores seront installés en 2013

à ce jour 

RAS

Sauf que les accidents sont toujours aussi fréquents, depuis 2008

des dizaines d'accidents

dont certains très graves comme celui du

29 mars en début d'après midi

 

017.JPG

Une voiture de la Mairie de Paris

en stationnement illicite sur le passage piètons

Le comble, le panneau "Cédez le passage", à qui s'adresse le panneau : aux piétons !

La rue Boulay est en sens unique dans cette partie.

016.JPG

L'incivilité d'un autre automobiliste

__

Il faut savoir que les 2 automobilistes stationnent dans un couloir de bus CAB et sur le passage piètons

---

L'ACAJA, avec des élus de terrain et d'autres partenaires mettront tout en oeuvre pour éradiquer le

 

sentiment d'insécurité

 

dans le secteur

 

La Jonquière-bas de l'avenue de Clichy-

 

boulevard Bessières et rues avoisinantes

 

Pour le mieux vivre ensemble

 

le sentiment d'insécurité doit disparaître.

 

 
 

L'hommage avait été initié par Jean-Claude Janan Président de l'ACAJA

Déjà 10 ans

Souvenons nous de ce jeune policier connu des

commerçants de proximité

de la rue de La Jonqière à Paris 17e

Les associations locales rendront hommage au policier tué

XVIIe

Publié le 12.11.2003

 

Agrandir le texte Diminuer le texte Imprimer l'article Tout leParisien.fr sur votre mobile

PLUSIEURS associations locales qui oeuvrent de part et d'autres du boulevard des maréchaux dans le XVIIe ont annoncé leur intention de rendre un hommage au policier tué la semaine dernièrle long du boulevard Bessières, à l'angle de la rue de la Jonquière
 
Ils se rassembleront aujourd'hui, à midi, sur le lieu même du drame. Franck Lelong, 30 ans, a été tué jeudi dernier, à 4 h 50, de plusieurs balles qui ont été tirées avec son arme, par un toxicomane qui a été écroué vendredi pour ces faits. Après trois années passées au commissariat du XVIIarrondissement où il travaillait comme îlotier dans le secteur du boulevard Bessières, il venait d'intégrer la toute nouvelle police régionale des transports. Le toxicomane, âgé de 30 ans lui aussi, a avoué avoir agressé au hasard le jeune policier, père d'une petite fille de 18 mois. Le pèrde la victime défend au contraire la thèse qu'il ait été abattu parce qu'il était policier. Les quatre associations de commerçants et d'habitants (ACAJA, TVAS, Kirikou et Cefia) annoncent pour leur part qu'elles veulent rendre hommage à « Franck, jeune policier bien connu de tous, qui a été abattu sauvagement boulevard Bessières ».

Le Parisien

12/09/2013

Stop à la drogue dans les quartiers de Paris 17

-logo ACAJA.png

Une bonne nouvelle pour les habitants

du 17ème arrondissement de Paris

Félicitations à la BS Brigade des Stupéfiants

Source : LEPARISIEN

Paris : des armes, de la drogue et 40 000 € saisis chez les trafiquants

 

 

ILLUSTRATION.

ILLUSTRATION. | AFP

Zoom


Les enquêteurs de la brigade des stupéfiants (BS) ont réalisé un joli coup de filet ce mardi 10 septembre au matin, dans le XVIIe arrondissement de . Cinq personnes soupçonnées de se livrer à un important trafic de drogue ont été interpellées. Les perquisitions de plusieurs domiciles ont permis la saisie de 320 g de cocaïne, de 190 g de MDMA, le principe actif de l’ecstasy, mais aussi de 40 000 € en argent liquide, d’un Colt 45, d’un pistolet-mitrailleur Skorpio ainsi que d'une arme de poing de marque Tokarev.

 
Selon les premiers éléments de l’enquête, les trafiquants opéraient sur le secteur des cités Curnonsky-Saussure, situées dans le XVIIe arrondissement. Les cinq suspects ont été placés en garde à vue dans les locaux de la brigade des stupéfiants