Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/12/2013

Une équipe de correspondants de nuit pour le 17ème

767313289.3.jpg

Les correspondants de nuit

une bonne nouvelle

Source : Facebook Annick Lepetitimages (17).jpg

Une équipe de correspondants de nuit pour le 17ème

Grâce à l'intervention coordonnée d'Annick Lepetit, députée de Paris et de Myriam El Khomri, adjointe au Maire de Paris en charge de la sécurité, une équipe de correspondants de nuit sera mise en place avant fin 2013 dans le 17ème. Elle interviendra prioritairement dans les quartiers périphériques de l'arrondissement, de la porte d'Asnières à la Porte de Saint-Ouen.


Cette équipe de médiation sociale vient s'ajouter à celles déja existantes du GPIS 

La première équipe de correspondants de nuit a été créée en 2004 dans le quartier du Bas Belleville, dans le 19ème arrondissement.

Présents de 16h00 à minuit 7 jours sur 7 et toute l’année, les équipes de correspondants de nuit ont étendu leur action à 10 arrondissements : 10e, 11e, 12e, 13e, 14e, 15e, 18e, 19e, 20e et désormais le 17e.portant à près de 150 l'effectif total de ces agents.

Quel est leur rôle ?
Ce sont des agents de médiation. Ils sillonnent l’ensemble des quartiers par équipe de 3 ou 4 personnes et répondent aux sollicitations des riverains  : conflits de voisinages, sécurité des immeubles, bagarres, etc. Parfois, ils peuvent être présents à la sortie des écoles et des collèges afin d'éviter les altercations. Sur rendez-vous, ils peuvent également accompagner des riverains qui ont peur de rentrer seuls chez eux, notamment les personnes âgées, en les attendant au métro. Après signalement, les agents de médiation  peuvent faire appel au Samu social pour prendre en charge un SDF. L’hiver, ils distribuent parfois des duvets quand il n’y a plus de place d’hébergement au 115. Ils peuvent aussi inviter les personnes toxicomanes à s’orienter vers des structures sanitaires.
--- 
 

 Source : blog de Geoffroy Boulard

gbLe 11 décembre der­nier, nous avons eu le plai­sir d’inaugurer la base opé­ra­tion­nelle au 55, rue Sauf­froy de l’équipe de cor­res­pon­dants de nuit (18 agents) que nous appe­lions de nos vœux depuis 2004. Ce pro­jet désor­mais abouti doit beau­coup à l’action de mon pré­dé­ces­seur Jean-François DIVRY et de Bri­gitte KUSTER. Depuis deux ans, j’ai insisté auprès de la Mai­rie de Paris avec l’appui de notre maire, pour que ces média­teurs assurent une pré­sence pré­ven­tive et bien­veillante sur l’espace public du 17e (cf. carte ci dessous).

Ils sont avant tout là pour pré­ve­nir des conflits et jouer un rôle de média­tion.cdn17Ils assurent 4 types de mis­sions dans l’immédiat sur des horaires d’hiver, soit de 14h00 à 22h00 tous les jours de la semaine : accom­pa­gne­ment phy­sique des per­sonnes, veille tech­nique et rési­den­tielle (voi­rie, éclai­rage, pro­preté, épaves, dan­gers immi­nents…), veille sociale (écoute des per­sonnes fra­gi­li­sées, infor­ma­tions et orien­ta­tion vers des ser­vices sociaux), et pré­ven­tion et la réso­lu­tion des « petits » conflits entre usa­gers de l’espace public (nui­sances sonores, rap11479352904_2a69ac1aca_s.jpg­pel à la règle face à un com­por­te­ment inci­vique, etc…).

11479526246_d616c0bb3e_s.jpg

11479326174_fcf2c38908_s.jpg

20/12/2013

Passage Petit Cerf, secteur associatif, quartier des Epinettes Paris17e

Fin 2013

ou en sommes nous

Passage Petit Cerf

Paris 17e

 

La Ville est propriétaire du passage Petit Cerf  

 

décision de justice datant de 1984 !

 

Cessons de faire croire aux citoyens que le passage est une voie privée

 

 

2488433875.jpg

Un commerce accueillant 

24.11.Trafic.dealer.cannabis.930.620_scalewidth_630.jpg

Commerce de produits illicites à ciel ouvert

9121646.jpg

Une chaussée parfaitement bien entretenue

---

Un point positif, la rénovation des logements par la

ville de Paris 

79658354.jpg

Des bordures de trottoirs en parfait état

 

3428839938(1).jpg

Des canalisations souterraines

Gaz - Eau - Egout

dans un état suspect

L'éclairage n'en parlons pas !

 

Passage Petit Cerf, 75017 Paris

 

jonquiere 002.jpg

angle rue Boulay -passage Petit Cerf

l'oeuvre d'un artiste

qui attire

des photographes et des dessinateurs

---

Gestion de la voirie communale,

  les voies communales sont des voies

 publiques du domaine public de la Commune.

 

Elles doivent répondre au double objectif de

 circulation et de desserte et doivent  être

 conçues en conséquence.  

Leur entretien est obligatoire.

...

Le moment est venu que la chaussée du

 passage Petit Cerf à Paris 17ème soit

 remise en état par la Ville de Paris.

19/12/2013

Au secours !

-

767313289.18.jpg

Source: Big Browser 18 décembre 2013

IVRE VIRGULE – Un bar doit payer 9 000 euros d’amende pour un verre rapporté au comptoir

Rapporter son verre vide au comptoir, du travail dissimulé ?  eflonCC-BY-SA 2.0.

Rapporter son verre vide au comptoir, du travail dissimulé ? eflonCC-BY-SA 2.0.

Pour les propriétaires et clients et du bar, ce geste est synonyme de politesse, de convivialité et de bonne franquette. Mais pour l'Urssaf, rapporter son verre vide au comptoir relève du travail dissimulé. Les propriétaires de l'établissement Mamm-Kounifl, situé à Locmiquélic (Morbihan), en ont fait l'expérience, et l'ont raconté au Télégramme.

Dans ce café-concert, tenu depuis dix ans par Maryka Le Floch et son mari, les soirs d'affluence, les commandes et le service s'effectuent au comptoir, comme dans de nombreux bars bondés. Et lorsque arrive le moment de commander la deuxième tournée, les clients retournent jouer des coudes près du zinc, pour remplir leurs verres vides. Un rituel banal, sauf pour l'Urssaf, qui considère ce comportement comme du travail dissimulé.

Le 30 juin 2012, ce bar labellisé « Café de pays », est visé par un contrôle de l'Urssaf, que décrit la gérante au Télégramme :

"Vers minuit trente, une cliente a rapporté un plateau. Elle est passée par le comptoir pour aller aux toilettes. C'est là que tout a basculé. Mon mari s'est fait plaquer contre la vitre par un homme. Une femme s'est jetée sur moi en me montrant une carte tricolore. C'est là que j'ai compris que c'était un contrôle de l'Urssaf. Ils m'ont dit que j'étais prise en flagrant délit de travail dissimulé. Ils considéraient que les clients se comportaient comme des serveurs."

Maryka Le Floch croit d'abord à une blague et à de faux agents. Mais la "carte tricolore" brandie par l'homme est bien réelle. S'ensuit alors une longue procédure pour "travail dissimulé", qui atteint son paroxysme lorsqu'une brigade de gendarmerie signifie aux deux époux leur placement en garde à vue, finalement transformée en audition. Faute d'infraction caractérisée, le procureur de la République de Lorient classera finalement l'affaire sans suite.

Mais la procédure ne s'est pas arrêtée là : l'Urssaf demande toujours à ce que les gérants s'acquittent de l'amende qui, après pénalités, atteint désormais la coquette somme de 9 000 euros. "De l'acharnement", selon le couple, toujours sous le coup d'une procédure au civil, rappelle le quotidien breton.

Interrogé par France Bleu Breizh Izel, un responsable de l'Urssaf maintient l'accusation, et dénonce la façon dont la gérante présente l'affaire, évoquant des"propos diffamants" envers l'organisme. C'est désormais le tribunal des affaires de sécurité sociale de Vannes qui hérite du dossier, et qui devra trancher : rapporter son verre au comptoir relève-t-il du travail dissimulé ?

---

 Si on condamne pour travail dissimulé les bars où les clients qui

 

ramènent les verres au comptoir alors il faut aussi condamner

 

tous les fast-food où les clients débarrassent leur table."

 

---