Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/02/2016

Accident du 08/02/2016 avenue de la Grande Armée

 RAJOUT

Photos prises dernièrement

2013-01-01 2013-01-01 012 008.JPG

Observons bien les 3 points d'ancrages  sur les blocs béton

et les 3 fixations au sol des jambages

avec un vent force 3 éviter la rue du Docteur Paul Brousse à Paris 17è

2013-01-01 2013-01-01 012 011.JPG

2013-01-01 2013-01-01 011 025.JPG

Au lendemain de l'accident survenu avenue de La Grande Armée à Paris 17è

Boulevard Bessières secteur Porte de Clichy à Paris 17è

le publicitaire s'est empressé de rajouter 3 blocs béton

pour fixer 3 jambages supplémentaires  

***

Question aux Conseillers de Paris

Qui est chargé de contrôler la conformité des ancrages des panneaux publicitaires installés sur le voie publique à Paris

2013-01-01 2013-01-01 011 024.JPG

Le 8 février 2016

Vent violent: la chute d'un panneau publicitaire

fait deux blessés graves à Paris XVII          

 

 Cas-QTJXIAAvKSW.jpg

Les panneaux publicitaires sont nombreux à proximité des grands chantiers qui envahissent le 17ème arrondissement.


Prolongement du Tramway T3 à Paris, prolongement de la ligne 14, Tribunal de Grande Instance et les nombreuses"Bases Vie" des chantiers.


Les ingénieurs de la Ville qui accordent les autorisations pour l'installation des panneaux publicitaires, ont-ils fait un calcul en tenant compte du moment fléchissant des poutres acier et surtout avoir estimé la force exercée par le vent en zone force 3.


AU TRAVAIL messieurs les experts !

v3.gif

pour ce chantier T=?


Conseillers de Paris du 17ème : à vous de demander des explications aux technocrates de la Ville.


Vivement un "Comité de Vigilance des Travaux" dans le 17ème avec la présence d'élus et de membres de la société civile.

 

 2842281071.png

22/02/2016

TROP C TROP

2013-01-01 2013-01-01 012 003.JPG

Passage Petit-Cerf

quartier des Epinettes

Paris 17ème le 20/02/2016.

128.JPG


-
Le groupe Nesle District Pipes and Drums à la rencontre des habitants et commerçants du passage.
-
Un moment d'échange avec les habitants et commerçants concernant l'état de la chaussée et des canalisations GAZ- EAU- égouts - du passage .
-
Depuis des années les demandes POUR la réfection de la chaussée du passage sont classées au fonds des archives de la Direction de la Voirie --- que des subterfuges administratifs et techniques pour repousser les travaux.
-
Nous sommes dans un Etat de droit, et si nécessaire les amis du passage et les commerçants n'hésiteront pas à engager une procédure judiciaire avec l'association des commerçants ACAJA.
-
Les riverains, commerçants et les passants du passage sont en danger !
-
TROP C TROP..
Jean-Claude JANAN.
cc:Brigitte Kuster,Geoffroy Boulard,Philippe Guerre,Jérôme Dubus,
Gauthier Vantieghem, Agnes Pannier, Patrick Klugman

132.JPG

***

10:08 Écrit par l'ACAJA dans Travaux secteur ACAJA | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | |

12/02/2016

Passage Petit-Cerf à Paris 17ème.

Passage Petit-Cerf

Paris XVII

POURQUOI PAS 

en 

zone de rencontre

I-Grande-13965-panneau-zone-de-rencontre-b52.net.jpg

Qu’est-ce qu’une « zone de rencontre » ?

Publié le 14 novembre 2012 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Attention :

Cet article est ancien, l'information n'est peut-être plus exacte.

Vous pouvez néanmoins consulter cette page.

Une « zone de rencontre », en droit, est une zone particulière de circulation en agglomération.

Cette notion a été introduite dans le code de la route en juillet 2008. Elle complète deux autres dispositifs juridiques existants, « l’aire piétonne » et la « zone 30 ». Cependant, aucun de ces deux outils ne comportait une totale mixité entre tous les usagers sur une partie de la voirie urbaine : piétons, cyclistes, usagers motorisés, transports en commun… Avec les « zones de rencontres », au contraire, on cherche à faire cohabiter de manière apaisée dans un même espace les piétons et les véhicules.

Au sein de ces zones :

  • les piétons peuvent circuler sur la chaussée sans y stationner,
  • les piétons ont la priorité sur les véhicules, à l’exception du tramway,
  • tous les véhicules peuvent y circuler (voiture, vélo, bus...), mais ceux motorisés ne peuvent pas excéder une vitesse de 20 km/h.

La « zone de rencontre » correspond ainsi à des espaces publics où l’on souhaite favoriser les activités urbaines et la mixité des usages sans pour autant s’affranchir du trafic motorisé : rues résidentielles, quartiers historiques, places, sorties d’écoles, rues commerçantes etc. Plus ou moins étendue, ses dimensions doivent rester toutefois compatibles avec une vitesse limite très basse pour les véhicules et une attention soutenue des conducteurs du fait de la priorité piétonne.

Une « zone de rencontre » est créée par un arrêté local de l’autorité détentrice du pouvoir de police de la circulation (généralement le maire en agglomération). Un second arrêté rend applicables les règles particulières de circulation sur la base de l’aménagement cohérent des zones et la mise en place de la signalisation correspondante.

Les entrées et sorties de cette zone doivent être annoncées par une signalisation.

 942613344.jpg

Passage Petit Cerf, 75017 Paris

d6936.png

2842281071.png

***

00:50 Écrit par l'ACAJA dans Travaux secteur ACAJA | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | |